Police/justice: Taubira et Valls prônent la réconciliation

20 Minutes avec AFP
— 
Christiane Taubira et Manuel Valls ont promis vendredi aux magistrats de respecter leur indépendance, le ministre de l'Intérieur assurant qu'il ne tolèrerait pas de manifestations de policiers contre les décisions de justice, comme ce fut le cas sous la précédente majorité.
Christiane Taubira et Manuel Valls ont promis vendredi aux magistrats de respecter leur indépendance, le ministre de l'Intérieur assurant qu'il ne tolèrerait pas de manifestations de policiers contre les décisions de justice, comme ce fut le cas sous la précédente majorité. — Patrick Hertzog afp.com

Christiane Taubira et Manuel Valls ont promis ce vendredi aux magistrats de respecter leur indépendance, le ministre de l'Intérieur assurant qu'il ne tolèrerait pas de manifestations de policiers contre les décisions de justice, comme ce fut le cas sous la précédente majorité.

«Je ne permettrai pas de manifestations des forces de l'ordre contre des décisions de justice», a déclaré Manuel Valls, lors du congrès de l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) à Colmar, dans le Haut-Rhin. «La page est tournée», a-t-il affirmé, très applaudi.

C'était la première fois en 38 ans d'existence que l'USM invitait un ministre de l'Intérieur à son congrès annuel, marquant une volonté d'apaisement dans les relations police/justice.