Jean-Yves Le Drian dit regretter l'échec du projet EADS-BAE

Reuters

— 

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré jeudi qu'il regrettait l'échec des discussions entre EADS et le britannique BAE Systems en vue d'une fusion, estimant toutefois que cet échec ne contrariait pas les efforts de la France pour bâtir une Europe de la défense.

Jean-Yves Le Drian s'exprimait en marge de la cérémonie de la mise a flot de la frégate multimissions (Fremm) Normandie sur le site du constructeur naval militaire DCNS à Lorient (Morbihan). «Ce projet (EADS-BAE) n'a pas été jusqu'au bout parce que les deux entreprises ont estimé qu'elles n'avaient pas toutes les conditions politiques pour le remplir. Je le regrette aussi», a-t-il dit à des journalistes. «C'était une opportunité considérable mais ça ne contrarie pas les efforts que nous voulons mettre en oeuvre pour identifier une Europe de la défense. Les éléments de la relance ne sont pas trop contrariés par cet échec.»