Nadine Morano a désormais son propre mouvement politique, le RPPF

© 2012 AFP

— 

L'ancienne ministre Nadine Morano, soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP, a annoncé jeudi sur i-Télé avoir créé son propre mouvement politique, le Rassemblement pour le peuple de France (RPPF).
L'ancienne ministre Nadine Morano, soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP, a annoncé jeudi sur i-Télé avoir créé son propre mouvement politique, le Rassemblement pour le peuple de France (RPPF). — Valery Hache afp.com

L'ancienne ministre Nadine Morano, soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP, a annoncé jeudi sur i-Télé avoir créé son propre mouvement politique, le Rassemblement pour le peuple de France (RPPF).

"C'est un nouveau parti politique qui correspondait à une attente. J'ai reçu des centaines et des centaines de lettres de soutien suite aux échéances électorales", a déclaré Mme Morano, battue aux législatives de juin en Meurthe-et-Moselle.

"On m'a tellement dit +continuez, battez-vous+, on me dit très souvent +vous incarnez la vérité+. Je voudrais aussi incarner l'espoir, l'espérance dans notre pays, porter des idées, porter des réflexions et à ce titre-là, j'ai décidé de m'engager et de créer ce mouvement politique, comme d'autres l'ont fait. Vous savez François Fillon a porté France 9, Jean-François Copé Génération France...", a-t-elle ajouté.

"Les Français attendent de nous que nous prenions le temps de la réflexion, de propositions fortes", a assuré Mme Morano, qui est déléguée générale de l'UMP aux élections.

Selon le site Rue 89, les statuts du RPPF ont été déposés le 3 octobre à la sous-préfecture de Toul (Meurthe-et-Moselle) et publiés au Journal officiel des associations. Ce parti, domicilié à l'ancienne permanence parlementaire de Mme Morano, veut défendre "les valeurs de la droite républicaine et populaire" et "renforcer l'intérêt des citoyens pour l'action politique".

Par ailleurs, sur i-Télé, à la question "Sarkozy soutient Copé quand même ?" pour la présidence de l'UMP, Nadine Morano a répondu en souriant: "Posez-lui la question, (vous verrez) s'il accepte de vous répondre. Moi (quand) je lui ai annoncé que je soutiendrai Jean-François Copé, il ne m'a pas découragée" de le faire.