Le «potentiel» électoral de Fillon plus fort que celui de Sarkozy et Copé

POLITIQUE Alors que la campagne pour la présidence de l'UMP débute...

© 2012 AFP

— 

Le "potentiel" électoral de l'ex-Premier ministre François Fillon est plus fort que celui de son rival pour la présidence de l'UMP Jean-François Copé mais aussi que celui de l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, selon un sondage CSA pour Atlantico et i-Télé.
Le "potentiel" électoral de l'ex-Premier ministre François Fillon est plus fort que celui de son rival pour la présidence de l'UMP Jean-François Copé mais aussi que celui de l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, selon un sondage CSA pour Atlantico et i-Télé. — Valery Hache afp.com

Le "potentiel" électoral de l'ex-Premier ministre François Fillon est plus fort que celui de son rival pour la présidence de l'UMP Jean-François Copé mais aussi que celui de l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy, selon un sondage CSA pour Atlantico et i-Télé.

Au total 61% des personnes interrogées pourraient voter François Fillon en cas de second tour d'une élection présidentielle face à François Hollande (37% certainement, 24% peut-être). Cette proportion monte à 93% chez les sympathisants UMP et 80% chez les centristes.

Seuls 54% des sondés pourraient voter Nicolas Sarkozy face à l'actuel chef de l'Etat (39% certainement, 15% peut-être), avec une pointe à 94% chez les sympathisants UMP.

La proportion passe à 47% chez Jean-François Copé (22% "oui certainement", 25% "oui peut-être"), et ne monte qu'à 84% chez les sympathisants de sa propre famille politique.

"La question posée renvoie à un potentiel de vote, elle ne correspond pas nécessairement à une intention de vote", précise l'institut de sondage.

Sondage réalisé par téléphone les 2 et 3 octobre auprès de 1.002 personnes âgées de 18 ans et plus, dont 860 personnes inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).