La France «condamne avec la plus grande fermeté» le tir de mortier syrien en Turquie

Avec Reuters

— 

La France est solidaire de la Turquie, frappée mercredi par un tir de mortier syrien que le Conseil de sécurité de l'ONU doit condamner de manière ferme, a déclaré ce jeudi Laurent Fabius.

«Je condamne avec la plus grande fermeté les tirs d'obus syriens contre la ville turque de Akçakale qui ont causé la mort de cinq civils», a indiqué le ministre français des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Menace sérieuse à la paix»

«Cette violation du droit international constitue une menace sérieuse à la paix et à la sécurité internationales. La communauté internationale ne peut pas accepter que le régime syrien poursuive ses actes de violence tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de ses frontières», a-t-il ajouté. «Il faut y mettre fin sans délai.»

«La France, comme les autres alliés, se tient aux côtés de la Turquie», a-t-il poursuivi. «Je souhaite et demande que l'ensemble de la communauté internationale, en particulier à travers le Conseil de sécurité, fasse passer clairement et rapidement un message de condamnation et de grande fermeté aux autorités syriennes.»

L'armée turque a continué à bombarder ce jeudi le poste-frontière proche de la ville de Tel Abyad, en territoire syrien, au lendemain de ce tir.