Le maire de Cholet porte plainte contre Manuel Valls

Reuters

— 

Le député-maire de Cholet, 54.000 habitants, a porté plainte lundi contre le ministre socialiste de l'Intérieur Manuel Valls pour «mise en danger de la vie d'autrui».

Gilles Bourdouleix, président du Centre national des indépendants et paysans (CNIP), un petit parti de droite conservateur, invoque «la faiblesse des effectifs de police» déployés la veille lors d'une de ses interventions sur un site occupé «illégalement» par des gens du voyage. Des agents municipaux, le maire et un de ses adjoints «ont été bousculés et menacés», explique-t-il.

Il a également porté plainte contre le préfet du Maine-et-Loire, pour «avoir fait partir les renforts de police» trop tôt, et contre X pour «tentative de meurtre». Le préfet a rejeté ces accusations dans un communiqué. La préfecture avait autorisé ce rassemblement (de gens du voyage), planifié de longue date du 30 septembre au 7 octobre, a-t-il déclaré. «Il n'y avait donc pas lieu de s'y opposer par la force, sauf à risquer des débordements.»