Daniel Cohn-Bendit claque la porte d'EELV

ECOLOGIE Le vote défavorable au traité européen chez les Verts a provoqué la colère de l'eurodéputé Daniel Cohn-Bendit...

A. S.

— 

Daniel Cohn-Bendit suspend sa participation à EELV.
Daniel Cohn-Bendit suspend sa participation à EELV. — CHESNOT / SIPA

Les désaccords au sujet du traité budgétaire européen ont fait leur première victime. Daniel Cohn-Bendit, figure historique d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a annoncé dimanche qu'il suspendait sa participation à EELV pour protester contre la décision du conseil fédéral de ne pas ratifier le traité. «Le conseil fédéral d'hier a été dramatique, dramatiquement nul, a lancé le député européen. C'est sûr que dans mon for intérieur, entre Europe Ecologie et moi, maintenant c'est une histoire terminée.»

«Il y a un vote, il faut le respecter»

«C'est une réaction un peu excessive, réagit la députée écologiste européenne Karima Delli, partisane du non sur le traité européen. Il y a un vote au conseil fédéral, il faut le respecter. Suspendre sa participation à EELV n'apporte pas du grain à moudre au débat européen.» Selon elle, les 29 parlementaires EELV garderont leur liberté de vote sur la question de la ratification «même si l'arbitrage du conseil fédéral pèsera».

Autre figure du parti à regretter le choix du conseil fédéral: le député européen Yannick Jadot, selon lequel EELV «va perdre en lisibilité» puisqu'il «va voter contre le traité budgétaire européen, mais pour le budget gouvernemental...» A toutes fins utiles, Jean-Vincent Placé, patron des sénateurs Verts, a exclu dimanche que les ministres écologistes puissent démissionner du gouvernement.