Le Groupe Bernard Tapie va bien racheter Full Tilt Poker

POKER Un accord aurait été trouvé entre le groupe dirigé par le fils de l'ancien ministre et homme d’affaires et le département de la Justice américain concernant le rachat du site de poker. Les joueurs devraient ainsi être tous indemnisés...

Renaud Ceccotti-Ricci

— 

Le site Full Tilt Poker était encore avant le scandale la deuxième salle de poker en ligne au monde.
Le site Full Tilt Poker était encore avant le scandale la deuxième salle de poker en ligne au monde. — Full Tilt poker

Voilà une bonne nouvelle pour tous ceux qui avaient laissés quelques plumes, voire toute leur coiffe de chef indien, dans le fiasco Full Tilt Poker. Comme on l’annonçait depuis quelques semaines déjà, c’est bien le Groupe Bernard Tapie, dirigé par le fils de l’homme d’affaires français, Laurent Tapie, qui devrait reprendre l’exploitation de l’ex-numéro 2 des sites de poker américains.

Après maintes tergiversations, le département de la Justice américain (DoJ) [l’équivalent du ministère de la Justice français] a donné son accord.

Selon le site américain Subject Poker, le fondateur de Full Tilt aurait ainsi envoyé une lettre à ses actionnaires:
«Je suis heureux de vous annoncer qu’aujourd’hui, le département de la Justice et le Groupe Bernard Tapie sont parvenus à un accord de principe au sujet de l’acquisition de Full Tilt Poker. Mon avis est que cet accord prévoit qu’en contrepartie du remboursement des joueurs non américains par le Groupe Bernard Tapie, le DoJ remboursera lui les joueurs américains et mettra un terme au dossier judiciaire. Les questions telles que le délai et les conditions exactes du remboursement demeurent toujours pour l’instant imprécises», explique ainsi Ray Bitar dans sa lettre.

Une fois le site racheté, il ne restera plus qu’à convaincre les autorités internationales du poker de rendre sa licence à Full Tilt Poker, ce qui ne devrait pas poser trop de problèmes. Enfin de quoi se réjouir dans ce dossier qui n’en finissait plus de déprimer le monde du poker.