Caesars Cup: ElkY dévoile la Team Europe pour battre les Américains à Cannes

POKER Le capitaine Français de la Caesars Cup, qui opposera Européens et Américains à l'occasion des WSOPE à Cannes le 19 octobre, a choisi une équipe agressive et très dangereuse...

Renaud Ceccotti-Ricci

— 

Phil Hellmuth (USA) et Bertrand Gropellier (France) ont été désignés capitaines des équipe américaine et européenne de poker pour la prochaine Caesars Cup, le 19 octobre à Cannes
Phil Hellmuth (USA) et Bertrand Gropellier (France) ont été désignés capitaines des équipe américaine et européenne de poker pour la prochaine Caesars Cup, le 19 octobre à Cannes — WSOP

Le principe de la Caesars Cup, équivalent au poker de ce que la Ryder Cup est au golf, est simple: cinq parties en heads-up (un contre un) opposant un Européen et un Américain. La première équipe à obtenir trois victoires l’emporte.

En 2009, le Vieux continent, emmené par la Suédoise Annette Obrestad, avait atomisé les Yankees du très canadien Daniel Negreanu 4 à 1. Autant dire que ces derniers se déplaceront à Paris avec l’envie de rappeler à chacun que si l’on joue au Texas Hold’em et non au Meurthe-et-Moselle Hold’em, c’est bien pour une raison…

Pour l’événement, le capitanat de la Team Europe est revenu au Français Bertrand Grospellier, dit ElkY , 4e joueur mondial, au profil jeune et agressif. C’est donc sans surprise qu’il a choisi pour l’accompagner des joueurs qui lui ressemblent.

La jeunesse face à l'expérience

L’Anglais Jake Cody, 22 ans seulement et qui a déjà remporté la Triple Couronne (WSOP, WPT et EPT) en un peu plus d’un an, l’Italien Dario Minieri, 26 ans, vainqueur de la Caesars Cup en 2009 et spécialiste du heads-up en ligne, le Russe Maxim Lykov, 24 ans, très performant cette année, et enfin la star danoise, Gus Hansen, 37 ans, lui aussi présent lors de la victoire de 2009 et vainqueur du heads-up des derniers WSOP, qui apportera la touche d’expérience nécessaire.

Face à cette équipe aux dents longues, les Américains, emmenés par Phil Hellmuth, 47 ans, ont voulu faire jouer l’expérience. Laissant de côté les trois premiers joueurs mondiaux (Erik Seidel, Jason Mercier et Eugene Katchalov), « Poker Brat » a choisi la légende Doyle Brunson, 78 ans, Johnny Chan, 54 ans et dix bracelets WSOP, le Canadien Daniel Negreanu, 37 ans (le plus jeune de la bande) et ancien capitaine en 2009 et enfin Huckleberry Seed, 42 ans et spécialiste du tête-à-tête.

Plus qu’une opposition entre les continents, cette compétition sera surtout l’occasion de vérifier si la fougue de la jeunesse européenne viendra à bout de l’expérience américaine…