Poker: «L'Arjel suit la situation des opérateurs attentivement», affirme Jean-François Vilotte

INTERVIEW Le président de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (Arjel) s'exprime à la suite des difficultés de FullTiltPoker.fr, un opérateur qui dispose d'une licence...

Propos recueillis par Matthieu Sustrac

— 

Jean-François Vilotte, président de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), le 8 juin 2010 à Paris.
Jean-François Vilotte, président de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), le 8 juin 2010 à Paris. — REUTERS/Gonzalo Fuentes

Pourquoi les joueurs français ne peuvent plus jouer sur le site FulltiltPoker.fr?
L'arrêt du site est une conséquence indirecte de la décision d'Alderney. Cette procédure de suspension a provoqué le blocage de la plateforme informatique de FullTiltPoker. Le .fr est géré sur cette plateforme, ce que semblait ignorer la commission d'Alderney. (...) J'insiste sur le fait que la procédure menée par la commission d'Alderney provoque un effet de bord technique sur ce site mais n'a pas de rapport avec la situation de FullTiltPoker.fr.

L'ARJEL a réagi, avez-vous des nouvelles de l'opérateur?
Nous avons mis en demeure sans délai l'opérateur via son représentant juridique en France. Nous leur avons ordonné de trouver des solutions techniques pour que les joueurs français puissent accéder au site. Celui-ci nous a assuré rechercher de telles solutions. Nous attendons la réponse depuis hier, mercredi. Sans réponse, le collège de l'ARJEL aurait évidemment à statuer.

De nombreux joueurs craignent pour leur dépôt. L'argent est-il toujours disponible?
La loi fait obligation à l'opérateur d'avoir un compte bancaire exclusivement dédié à l'activité du site en .fr. Ce compte doit être établi dans un établissement bancaire de l'Union Européenne. Le rôle de l'ARJEL est de s'assurer que ce compte est bien ouvert et d'avoir l'assurance par l'établissement bancaire de sa disponibilité. Une mise en demeure au responsable juridique a été également adressée en ce sens par l'ARJEL.

C'est-à-dire?
Si ce compte n'était plus disponible, c'est qu'il y aurait eu un problème de nature pénal. Nous n'en sommes pas là et ce compte existe. La situation est suivie attentivement.

Les joueurs seront-ils remboursés?
Le compte bancaire dédié à l'activité en .fr n'est pas visé par la procédure américaine, procédure qui sert de base à celle de la commission d'Alderney.

L'ARJEL va-t-il communiquer de manière plus globale sur les événements en cours?
Si le collège de l'ARJEL prend une décision au regard des éléments que nous attendons encore, il communiquerait immédiatement dessus.