Et un, et deux, et trois titres

Christophe Luisin

— 

Fabrice Soulier, vainqueur de l'Event 37, H.O.R.S.E Championship.
Fabrice Soulier, vainqueur de l'Event 37, H.O.R.S.E Championship. — Hold'em Pix

Al'heure du premier bilan français des 42es championnats du monde de Las Vegas, un qualificatif s'impose : historique ! En effet, trois de nos compatriotes se sont emparés du fameux bracelet, synonyme de victoire. Le premier à avoir ouvert le bal n'est ni plus ni moins que le plus titré d'entre eux : Bertrand Grospellier, alias ElkY. Grâce à sa victoire dans l'Event 21, Seven Card Stud Championship, il réalise par la même occasion l'exploit d'être le premier Français à remporter la triple couronne (EPT, WPT et WSOP). Vingt-quatre heures après le sacre d'ElkY, un membre de l'Orléans Poker Club sortait victorieux de l'Event 22, Pot-Limit Omaha et entrait lui aussi dans l'histoire. En effet, Elie Payan permettait à la France de décrocher un 2e titre mondial au cours de la même année : une première !

Le pentathlon du poker
L'apothéose est survenue lors de l'Event 37, H.O.R.S.E. Championship, épreuve particulièrement prisée par les joueurs professionnels puisqu'elle associe 5 différentes variantes du poker. Soutenu par les nombreux Frenchies massés dans les tribunes, Fabrice Soulier a ainsi ajouté à son important palmarès le titre de champion du monde, dont il avait fait son leitmotiv depuis maintenant plusieurs années qu'il arpente le circuit international.