Durrr Challenge: un duel aux plus hautes limites

POKER Tom Dwan est l'un des plus brillants joueurs de l'époque actuelle. Il est prêt à relever tous les défis. Si vous y mettez le prix.

Matthieu Sustrac

— 

Tom Dawn, alias Durrr.
Tom Dawn, alias Durrr. — JULES POCHY

Tom Dwan, 22 ans, aime jouer et parier. Après avoir fait trembler le petit monde du poker professionnel l'été dernier lors des championnats du monde, le génie du poker offre de payer 1.500.000 dollars à celui qui le battra en duel sur 50.000 mains. Les règles sont simples, il suffit de jouer au minimum 4 tables simultanées contre le champion à des blindes 200-400 dollars. Si vous avez 1 dollar de bénéfice à l'issue du challenge, c'est le jackpot. En cas de défaite, il vous en coutera 500.000 dollars de plus.

Actuellement, Tom Dwan alias Durrr mène cette opération marketing face à deux adversaires: Patrick Antonius et Daniel Cates. Il a confirmé à plusieurs reprises que ce challenge, «en plus d'être une histoire d'argent, était une histoire de frime». Le challenge originel, commencé en février 2009 à Antonius, est presque terminé et devrait voir la victoire de Durrrr. Après 64 sessions, la dernière en août, le Finlandais a perdu 2.059.719 dollars. Il lui reste 10.564 mains pour refaire son retard et ne pas avoir à payer le bonus de 500.000 dollars à Tom Dwan.

L'histoire est différente en ce qui concerne le deuxième duel. Tom Dwan y affronte un joueur de sa génération qui a lui aussi terrorisé les plus hautes limites du jeu sur Internet : Jungleman12. Un doute subsiste d'ailleurs sur son identité même si les spécialistes semblent s'accorder sur le fait que Jungleman12 est bien Daniel Cates. L'affrontement a commencé au mois d'août 2010 et c'est le challenger qui a pris le meilleur départ. Alors que 14 sessions et 14.190 des 50.000 mains du défi ont été jouées, Jungleman12 a pris le large. Il compte une avance de 500.783 dollars !

Si aucun des challenges n'est terminé, l'issue du premier ne semble plus faire de doute. Tout reste jouable entre Durrrr et Jungleman qui viennent de franchir le premier quart du parcours. Tom Dwan commence d'ailleurs à publiquement indiquer que cela ne sera pas facile. Il a fait connaître sa frustration via Twitter après la session de jeudi, parlant «d'une des mains les plus terribles de sa vie de joueur».  Les rivières sont parfois dures à encaisser quand on joue des pots à 150.000 dollars...