Poker: Jonathan Duhamel découvre le grand cirque de la vie de champion du monde

POKER Entre le fisc, les médias et les demandes en mariage, le champion du monde 2010 ne sait plus où donner de la tête...

Matthieu Sustrac

— 

Jonathan Duhamel pose avec son pactole et son bracelet de champion du monde de poker à Las Vegas, le 8 novembre 2010.
Jonathan Duhamel pose avec son pactole et son bracelet de champion du monde de poker à Las Vegas, le 8 novembre 2010. — REUTERS/Steve Marcus

Qualifié dès le mois de juillet pour la finale du championnat du monde qui s'est déroulé en novembre à Las Vegas, le Canadien Jonathan Duhamel a pu profiter de ses quatre derniers mois d'anonymat. Son titre et les 8,9 millions de dollars qui allaient avec l'ont projeté dans un nouveau monde. Le Québécois est au centre de toutes les attentions. Pour le meilleur et pour le pire.

Jonathan Duhamel va devoir se séparer d'une jolie partie de son pactole. Il va devoir céder près de la moitié de sa récompense au trésor public américain ainsi qu’aux gouvernements fédéral et provincial canadien. L’impôt payé par le nouveau champion du monde pourrait atteindre 4,29 millions de dollars, soit un pourcentage de taxation très largement supérieur à celui de Liliane Bettencourt. Reste au champion de poker de 23 ans à trouver des fiscalistes aussi compétents que la première actionnaire du groupe L'Oréal... Yves Bouchard, son agent, a assuré «travailler» sur la question.

300 interviews en 16 jours

Le fan le plus connu de l'équipe de hockey des Canadiens de Montréal est aussi en plein marathon médiatique. Depuis sa victoire, il y a 16 jours, Jonathan Duhamel a donné plus de 300 interviews aux médias américains et canadiens. «Les gens disent que je dois être l'ambassadeur du poker, c'est un rôle que je prends au sérieux. C'est un rêve pour tous les joueurs d'être dans cette position donc je vais faire mon maximum pour bien représenter le jeu», explique le francophone qui ne prend pas en compte les entretiens qu'il a accordé aux radios françaises et aux médias européens.

L'exposition médiatique a des conséquences sur la vie du champion. Jonathan Duhamel explique qu'il n'a presque plus le temps de dormir... et qu'il reçoit toutes sortes de propositions. des propositions qui vont jusqu'à la demande en mariage. Après un passage à la télévision montréalaise, une visite d'un bar local s'est en effet transformée en traquenard pour le champion du monde. Il a été accosté par une femme qui a été droit au but. «Après trois minutes, elle m'a demandé si je voulais aller à Las Vegas et si je voulais m'y marier avec elle», a expliqué Duhamel lors d'un entretien avec Bloomberg. Toujours célibataire, il a néanmoins refusé l'offre de l'inconnue.

Jonathan Duhamel reste d'ailleurs très loin de la folie qui l'entoure. Depuis sa victoire, il n'a dépensé «que» 100.000 dollars. Le tout en faisant un don à la fondation pour les enfants de son club de hockey favori...