Jouer aux cartes contre Alzheimer

SANTE Une étude met en évidence l'effet positif d'un jeu comme le poker sur les personnes âgées...

M. S.

— 

Des seniors jouent aux cartes dans un club du troisième âge.
Des seniors jouent aux cartes dans un club du troisième âge. — GILE MICHEL/SIPA

Et si les cartes étaient une arme préventive contre Alzheimer? Depuis 1999, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) mène une étude en ce sens. Objectif: étudier les relations de conséquence entre un loisir stimulant intellectuellement et l'apparition d’une maladie dont sont atteintes 860.000 personnes en France.

Conduite par Tasnime Akbaraly et Claudine Berr, sous la direction de Karen Ritchie, l'expérience de l'Inserm montre que les personnes âgées pratiquant régulièrement une activité comme un jeu de cartes (le poker ou le bridge par exemple) voient le risque d'apparition de la maladie d’Alzheimer diminuer de 50%.

Le poker vers la normalisation?

Ceux qui pratiquent «au moins deux fois par semaine une activité de loisirs stimulante intellectuellement sont deux fois moins susceptibles de développer une démence ou une maladie d’Alzheimer, comparés aux participants pratiquant ces activités moins d’une fois par semaine. (...) En revanche, aucune réduction significative du risque de survenue de démence n’a été observée avec les autres catégories d’activités de loisirs (passives, physiques et sociales)», indiquent en effet les conclusions de l'étude publiées dans la revue Neurology du 15 septembre.

L'étude épidémiologique, réalisée sur 6.000 personnes âgées de 65 ans et plus et habitant  Dijon et Montpellier, prouve que cette chute du risque de démence est indépendante du niveau d’éducation, de la catégorie socioprofessionnelle, du sexe et des facteurs liés au mode de vie (tabac, alcool) ou à la santé. Les chercheurs en ont donc déduit que promouvoir les loisirs intellectuellement stimulants «constituerait une intervention pertinente de santé publique».

Par ricochets, l’étude pourrait en outre être une arme de plus vers la normalisation d'un jeu qui a encore mauvaise réputation...