WSOP 2010: Chan est d'attaque, Benyamine a bonne mine

POKER Quelques grands noms ont bien démarré leur tournoi, ce qui n'est pas le cas de Tom Dwan, déjà dehors…

N. B., à Las Vegas

— 

Le joueur français David Benyamine à sa table lors des WSOP 2010 à Las Vegas (photo prise le jeudi 8 juillet 2010)
Le joueur français David Benyamine à sa table lors des WSOP 2010 à Las Vegas (photo prise le jeudi 8 juillet 2010) — Barrièrepoker.com

De notre envoyé spécial à Las Vegas

Johnny Chan, le retour du maître? Le double vainqueur du Main Event des WSOP, il y a un peu plus de vingt ans, a démarré ces 41e championnats du monde sur les chapeaux de roue. En bouclant sa première journée avec plus de 160.000 jetons – les leaders tous Jour 1 confondus émargent à près de 230.000 jetons - Chan, qui imprime toujours son aura à la table, compte parmi les plus gros stacks (l’ensemble des jetons, ndr) du Jour 1 du Main Event. De quoi faire rêver les nostalgiques, en attendant la fin du Jour 2, vendredi soir.

Première journée mi-figue mi-raisin pour Phil Ivey en revanche. Le meilleur joueur du monde n’a pas particulièrement brillé pour son entrée dans le tournoi. Il a fini son Jour 1 à niveau (29.000 jetons contre 30.000 au départ). Mais Ivey se consolera peut-être en se disant que Tom Dwan a déjà «sauté» de l'Amazon Room du Rio. Le jeune loup, spécialiste des parties de cash game à très gros budgets, a parié il y a quelques mois avec tous les plus grands joueurs de la planète qu’il remporterait un bracelet* cette année. Il a encore loupé son coup (même si le Main Event n’était pas forcément sa meilleure chance…).

Saout passe près de la sortie

La bonne nouvelle pour le clan français, c’est l’excellente entrée en matière de David Benyamine (133.000 jetons après le Jour 1), l’un des meilleurs joueurs français et surtout l’un des plus expérimentés, du haut de ses trois bracelets. Assurément l’une des chances tricolores les plus évidentes d’atteindre les «November Nine», les neuf finalistes, à la fin de la semaine prochaine.

Quant à Antoine Saout, il est à près de 60.000 jetons. Un stack plus qu’honnête pour voir venir samedi, Jour 2 pour lui. Surtout si on considère que le Français, 3e en 2009, est passé près de la correctionnelle puisqu’il est tombé à 5.000 jetons (une paille), jeudi en milieu de journée. 

* Les vainqueurs de tournois WPT et WSOP remportent un bracelet, l’équivalent d’une bague de champion dans les sports américains.

 

Rappelons que les joueurs qui passent le Jour 1, disputé sur quatre jours compte tenu du nombre énorme de joueurs engagés, se retrouvent ensuite pour disputer le Jour 2. Les joueurs du Jour 1A (qui ont débuté le tournoi lundi dernier) jouent ce vendredi avec ceux du jour 1C (mercredi). Et ceux du Jour 1B (mardi) joueront samedi avec ceux du Jour 1D (jeudi). En espérant que ce soit clair…