20 Minutes : Actualités et infos en direct
#20MinutesdeplaisirPourquoi aime-t-on les fromages qui puent ?

« Minute Papillon ! » : Quel plaisir trouve-t-on aux fromages qui puent ?

#20MinutesdeplaisirSophie Nicklaus, directrice de recherches à l’Inrae, explique pourquoi le frometon qui pue, c’est un peu la vie
Illustration de fromages
Illustration de fromages - Africa images / Canva
Anne-Laëtitia Béraud

Anne-Laëtitia Béraud

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton« J’accepte pour aujourd’hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

À l’occasion de la Saint-Valentin, 20 Minutes se consacre au plaisir sous toutes ses formes. Oui, on parle de sexualité, mais aussi de plaisirs gustatif, olfactif ou sportif. Dans notre podcast « Minute Papillon ! », nous vous proposons une série « 20 Minutes de plaisir », soit un podcast par jour, jusqu’au 14 février, pour découvrir des plaisirs liés au pouvoir érotique de la voix… ou encore aux effets des drogues.

Pour ce troisième épisode de notre série, intéressons-nous aux plaisirs gustatif et olfactif des fromages… pour celles et ceux qui les apprécient. Rond, carré, triangulaire ou pyramidal, fleurant l’étable ou l’herbe coupée, blanc, jaune ou bleuté, les fromages, c’est un peu la vie.

Lire la transcription de cet épisode

Mais pourquoi aime-t-on tant les fromages qui puent ? Que se passe-t-il sur nos papilles, dans notre cerveau et dans notre microbiote lorsqu’on mange un claquos qui faisande ? Pourquoi une personne qui n’a jamais mangé de fromage qui refoule, enfant, peut-elle souffrir devant un pourri bressan ? Dans cet épisode du podcast « Minute Papillon! », nous vous proposons de réécouter Sophie Nicklaus, directrice de recherches à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae).

Le gras, « fort en goût, et qui charrie les arômes »

La scientifique, qui travaille au centre du goût et de l’alimentation à Dijon, et dirige l’équipe « Déterminants du comportement alimentaire au cours de la vie, relations avec la santé » revient tout d’abord sur les différences entre le goût, l’arôme, l’odorat, la saveur et la flaveur. Sophie Nicklaus évoque les cinq saveurs reconnues par la science, et celles que l’on retrouve surtout dans les fromages, à savoir le salé, l’acide et l’amertume. Elle souligne aussi l’importance du gras dans le fromage, « fort en goût, et qui charrie les arômes ».

Comment naissent et évoluent nos préférences alimentaires ? Peut-on « apprendre » à aimer l’époisses ou le munster ? Car, à propos des fromages, il s’agit avant tout de culture familiale et sociale, d’apprentissage et d’expérience sensorielle, liste la scientifique. Et à la fin de cet épisode, on est presque sûrs que vous aurez envie d’un petit morceau de chabichou​... Bonne écoute!

Dossier #20Minutesdeplaisir

Retrouvez dès lundi un nouvel épisode de notre série podcast « 20 Minutes de plaisir ». Au programme : Pourquoi réhabiliter les « petites bites », selon l’essayiste Octavie Delvaux.

Qu’est-ce que « Minute Papillon ! » ?

« Minute Papillon ! » est le podcast de la rédaction de 20 Minutes. On y parle actus, avec des reportages et des entretiens. Une question ? Écrivez-nous à audio@20minutes.fr. Retrouvez ce podcast sur la plateforme gratuite de podcasts de 20 Minutes et sur votre appli d’écoute préférée tous nos épisodes. Pour faire grandir notre communauté, n’hésitez pas à parler de nos épisodes autour de vous, à les partager sur les réseaux sociaux, et à nous laisser des commentaires.

Sujets liés