20 Minutes : Actualités et infos en direct
podcastLes vaginismes, les comprendre pour les soigner

« Tout Sexplique » : Les vaginismes, les comprendre pour mieux les soigner

podcastEcoutez Angéla Bonnaud et Margot Maurel, sexologues, à propos de ces contractions involontaires des muscles du périnée, rendant la pénétration impossible ou douloureuse
Illustration d'une personne aux mains tatouées de henné, se tenant les mains sur le ventre.
Illustration d'une personne aux mains tatouées de henné, se tenant les mains sur le ventre. - Canva / 20 Minutes
Anne-Laëtitia Béraud

Anne-Laëtitia Béraud


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton« J’accepte pour aujourd’hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


Qu’est-ce que le vaginisme, qui se traduit, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, par un « spasme des muscles du plancher pelvien qui entoure le vagin, qui entraîne une occlusion de l’ouverture vaginale. L’intromission [ou pénétration] est impossible ou douloureuse ». Ce processus psychophysiologique complexe touche entre 1 à 5 % des femmes en France, alors pourquoi parler de vaginismes au pluriel ? Que faire pour aller mieux ? On en parle avec Angéla Bonnaud et Margot Maurel, autrices de Vaginismes : comprendre, se soigner, s’épanouir, illustré par Emilie Poggi, aux éditions La Musardine (2023).

Un mal intime qui reste « tabou »

« Chaque femme est unique. Leur histoire aussi, et leur vaginisme aussi », souligne Margot Maurel dans cet entretien. « Les vaginismes arrivent à différentes périodes de la vie [de ces femmes]. Ils ne traduisent pas de la même manière. Certains sont douloureux, d’autres non, certains se traduisent par une fermeture totale [du vagin]. Certains sont liés à un traumatisme, d’autres non », ajoute Angéla Bonnaud.

Les vaginismes représentent des maux intimes mal connus. Aucune étude ne peut dire précisément la prévalence des vaginismes dans la population française. Pour les sexologues, environ 10 % des femmes en souffriraient. Pourquoi ? Par méconnaissance, soulignent Angéla Bonnaud et Margot Maurel, mais aussi parce que cette question, liée à la pénétration reste « taboue ». Pour écouter la suite de cet entretien et des conseils pour aller mieux, c’est dans le lecteur audio ci-dessus. Bonne écoute.

Écrivez-nous vos questions de santé, de sexualité

« Tout Sexplique » est un rendez-vous hebdomadaire d’entretiens où l’on échange sur la sexualité, la santé et la société. Si vous avez des questions sur ces thèmes, on les transmet à des professionnels de santé, des experts, des grands témoins pour qu’ils y répondent en podcast. Comment faire ? Nous écrire à l’adresse : audio@20minutes.fr. Joséphine nous a demandé ce qu’était l’orgasme, écoutez le podcast réalisé pour lui répondre.

🎧 Ne ratez pas nos prochains épisodes de « Minute Papillon ! » et « Tout Sexplique ». Abonnez-vous gratuitement sur vos apps et plateformes audio préférées. Pour faire grandir notre communauté, n’hésitez pas à parler de nos épisodes autour de vous, à les partager sur les réseaux sociaux, et à nous laisser des commentaires. Bonne écoute !

Sujets liés