20 Minutes : Actualités et infos en direct
podcastSac en papier ou sac plastique, qui est le plus écolo ?

« Minute Papillon ! » : Sac en papier face au sac plastique, qui est le plus écolo ?

podcastEcoutez Pierre Rouvière, ingénieur, et Barnabé Crespin-Pommier, écrivain, sur les pièges des sacs jetables, et les préjugés positifs sur le sac en papier
Illustration de sac en papiers
Illustration de sac en papiers - Canva / 20 Minutes
Anne-Laëtitia Béraud

Anne-Laëtitia Béraud


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton« J’accepte pour aujourd’hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


Sac en papier, face au sac en plastique, qui gagne le match du produit le plus écolo ? Et si on ajoute dans l’équation le sac en toile, le « tote bag », qui remporte la palme du produit le plus vert ? Pierre Rouvière, ingénieur et créateur du compte Instagram « Ecolo, mon cul ! » et Barnabé Crespin-Pommier, écrivain, répondent dans cet épisode de notre podcast d’actus « Minute Papillon ! ». Ils sont les coauteurs de Ecolo, mon cul ! 14 dilemmes du quotidien pour aller au-delà du bullshit écologique, aux éditions Eyrolles (19 euros), un « livre anti-greenwashing pour ne plus être une, un pigeon à la merci du marketing ».

Le sac « jetable », voilà le problème

Le sac en papier champion de l’écologie ? « Pour répondre à cette question, souligne Pierre Rouvière dans cet entretien, il faut revenir à ce que c’est un impact environnemental, et à comparer l’impact environnemental de deux solutions. Est-ce que le sac en papier est plus écologique ? Je réponds : "pas forcément !". Il faut regarder la fonction que remplit ce sac pour l’utilisateur, l’utilisatrice. (…) Pour transporter un même volume de courses, on va devoir utiliser beaucoup plus de papiers que de plastique. Or, il a fallu le produire, couper des arbres, mettre en forme ce papier… »

Il est donc important, relève l’ingénieur, de prendre en compte « tout le cycle de vie » d’un produit pour mesurer son impact environnemental. « Pour un sac en papier, il va falloir consommer plus d’énergie, plus de matières, plus d’eau, cela aura un impact sur le changement climatique, par rapport au sac plastique jetable ».

Pierre Rouvière ne fait pas pour autant la promotion du sac plastique. « Quand on parle des sacs, on voit la faiblesse des politiques sur ces enjeux. (…) On remplace du plastique jetable par du papier jetable. Alors que l’enjeu est sur le jetable ! », ajoute-t-il. « La solution la plus intéressante du point de vue environnemental », selon le créateur d' « Ecolo, mon cul ! » : le bon vieux sac cabas que l’on utilise à chaque fois que l’on fait ses courses.

Ecoutez la suite de cet échange, sur l’intérêt (ou non) des sacs en toile, la question du volume d’objets dans nos logements, dans le lecteur audio ci-dessus ! Bonne écoute.

Contactez-nous !

« Minute Papillon ! » est le podcast d’actu original de 20 Minutes, avec nos interviews, nos reportages, nos coups de cœur et les coulisses de notre média… Ne ratez pas nos prochains épisodes, abonnez-vous gratuitement sur votre application et plateforme audio préférées. N’hésitez pas à nous évaluer et nous laisser un commentaire sur votre plateforme d’écoute, ou à l’adresse audio@20minutes.fr

Sujets liés