« Animal » : Qui sont les chauves-souris de nos villes ?

PODCAST (5/5) Dans cet épisode d'« Animal », découvrons les chauves-souris qui vivent en ville, avec Xavier Japiot, écologue naturaliste, chargé d’étude de la biodiversité, à la Mairie de Paris

Anne-Laëtitia Béraud



Quels sont les mythes, et les réalités, à propos des chauves-souris ? Accusées de nombreux maux par les hommes, associées à des mythes funèbres, ces chiroptères  rendent pourtant de grands services aux humains… Bienvenue dans « Animal », la série qui s’intéresse à l’animal en ville, et aux relations entre ces animaux et nous.

Pour le dernier épisode de cette saison d'« Animal », on part rencontrer Xavier Japiot, écologue naturaliste, chargé d’étude de la biodiversité, à la direction des espaces verts et de l'environnement de la Mairie de Paris. Evoquons avec lui les chauves-souris vivant en ville, si proches et parfois si loin des humains…

Des chauves-souris visibles en ville

« Les chauves-souris sont partout autour de nous, rapporte Xavier Japiot. En ville, on peut les trouver dans différents habitats comme les bois, les parcs et les jardins, dans les cours d’immeuble, voire au-dessus de nos immeubles », souligne l’écologue. On peut notamment en voir près des lampadaires près desquels volent des insectes, même si l’obscurité n’est pas complète.

La chauve-souris a-t-elle des raisons objectives d’être associée à la légende vampirique Dracula, suceur de sang ? « La chauve-souris a mauvaise presse chez nous, c’est lié à des mythes anciens de vampirisme, répond Xavier Japiot. Pour les [chauve-souris] vampires, il n’y a que trois espèces de vampires vraies, qui ne sont pas en Europe, mais vivent en Amérique tropicale, dont certaines en Guyane. En France métropolitaine, toutes les espèces [de chauve-souris] sont essentiellement insectivores. Ce sont des espèces dont on n’a absolument rien à craindre », précise-t-il.

Des animaux prélevant des insectes vecteurs de maladies

Le naturaliste célèbre ces « animaux extraordinaires » que sont les chauves-souris. « C’est un animal qui peut prélever près de 200.000 insectes en 200 jours d’activité. En termes de lutte contre des maladies particulières, comme le chikungunya, le moustique tigre, toutes les maladies liées aux insectes, cela permet de limiter leur impact. Ce sont des animaux qui rendent énormément de services », souligne Xavier Japiot. Quant au récit de chauves-souris s’accrochant aux cheveux des humains, il est totalement faux, affirme l’écologue. « La chauve-souris n’en a rien à faire de nous ! », s’exclame-t-il. Pour découvrir plus sur les chauves-souris, toutes les réponses dans ce podcast. Bonne écoute !

Retrouvez tous les épisodes de la série « Animal » dans le podcast « L’Eté dans vos oreilles »… Ecoutez gratuitement sur votre appli de podcast préférée, et sur 20minutes.fr à la rubrique «  podcast ». N’hésitez pas à vous abonner, à nous nous évaluer avec des étoiles sur votre plateforme, et à nous envoyer des commentaires et critiques à audio@20minutes.fr