« Tout Sexplique » : La vulve, le bistouri et les injonctions esthétiques sur le sexe féminin

PODCAST Ce vendredi dans le rendez-vous sexo de « Minute papillon ! », Julia Maruani, gynécologue médicale, revient sur l'anatomie du sexe féminin et les normes esthétiques qui pèsent sur la vulve

Anne-Laëtitia Béraud
— 

Dans « Tout Sexplique », le rendez-vous sexualité de notre podcast Minute papillon !, on va parler de vulve, de vagin, d’injonctions esthétiques sur le sexe féminin, et de chirurgie. Début septembre, Maeva Ghennam, influenceuse aux trois millions d’abonnés, fait la promotion de séances de radiofréquence et mésothérapie afin de rajeunir son sexe. Polémique, excuses de la jeune femme, la ministre Marlène Schiappa interpelle le collège national des gynécologues et obstétriciens français. Elle s’interroge que certains praticiens promeuvent « des pratiques chirurgicales non prouvées par des études scientifiques ».

Connaître et comprendre le sexe féminin

Dans ce podcast, on remet à plat des notions d’anatomie du sexe féminin. Et s’interroger sur des diktats, qui viennent en partie de l’univers pornographique, qui pèsent sur les parties intimes des femmes. Pour échanger, le docteur Julia Maruani, gynécologue médicale, secrétaire générale de la Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale.

Quelle est la différence entre la vulve et le vagin ? A quoi ressemble le sexe féminin ? Quel est l’entretien du sexe féminin pour rester en bonne santé ? Quels sont les chirurgies et lasers sur le sexe, et dans quels cas sont-ils pratiqués ? Ce sont quelques-unes des questions de cet échange. L’occasion, aussi, de rappeler le poids grandissant d’un diktat sur l’aspect du sexe féminin.

Pression pour une uniformisation de l’aspect du sexe féminin

Selon le docteur Julia Maruani, « depuis plusieurs années, les femmes vont se questionner sur la « normalité » (…) de leurs parties génitales. Tout ça à cause des diktats esthétiques véhiculés principalement par la pornographie. Bien sûr, il n’y a pas que les parties génitales qui sont soumises à ces diktats de beauté, les injonctions physiques imposées aux femmes il y en a plein, mais ça s’est étendu effectivement, y compris à la vulve »

A propos de la chirurgie plastique des petites lèvres, la gynécologue regrette la normalisation de l’aspect du sexe féminin : « toutes les vulves sont exactement les mêmes, si possible sans poils et sans rien qui dépasse. Et en tant que gynécologue, je suis choquée, parce que cet aspect-là c’est celui d’une vulve, d’une femme avant la puberté. On peut donc se questionner sur ce qui est véhiculé dans la normalisation. Il faut donc aider ces femmes en consultation. (…) Je leur demande pourquoi ? Qu’est-ce qui a amené à ça ? Est-ce à cause d’un garçon qui s’est moqué d’elle ? Est-ce qu’elles en ressentent vraiment une gêne ? Qu’est-ce qui les motivent ? »

« Comme tous les corps sont différents, tous les sexes féminins sont différents, rappelle le docteur Julia Maruani. Ce qui fait l’intérêt de tous les êtres humains, c’est d’être différent. Aujourd’hui, les adolescentes qui sont soumises à toutes ces injonctions physiques, à tous ces diktats de beauté, c’est compliqué pour elles de s’y retrouver. Je pense que c’est par l’information, par la réassurance, qu’on peut arriver à ne pas se retrouver avec des jeunes femmes qui se fassent opérer, et qui pourraient le regretter ».

Notre messagerie vocale

Vous avez une question de sexualité et de santé ? Laissez-nous un message vocal ! C’est simple et gratuit : vous cliquez sur le bouton « Ma question » ci-dessous :

Vous pouvez aussi nous contacter à l’adresse : audio@20minutes.fr

Minute Papillon ! et Tout Sexplique sont des podcasts originaux de 20 Minutes. Vous pouvez les écouter gratuitement sur toutes les applications et plateformes d’écoute en ligne, comme Apple podcast, Spotify, Deezer, Podcast addict, et sur 20minutes.fr, à la rubrique « Podcasts »…