Qu’est-ce que le masochisme sexuel ? On en parle avec Olivia Benhamou, psy et sexologue

PODCAST Dans notre rendez-vous hebdomadaire « Tout Sexplique », nous évoquons cette semaine le masochisme sexuel, l’utilisation de la soumission, voire de la douleur, pour atteindre le plaisir

Anne-Laëtitia Béraud

— 

C’est vendredi et c’est le jour de « Tout Sexplique », le rendez-vous « sexualité et société » de notre podcast « Minute Papillon ! ». Nous évoquons le masochisme sexuel avec Olivia Benhamou, psychologue, psycho­thérapeute et sexologue. Elle a récemment publié Jouir d’avoir mal aux éditions La Musardine (17 euros), issu d’un mémoire de recherches.

Cette enquête s’intéresse à ces hommes et ces femmes, de tous âges, adeptes de ces pratiques du registre bondage, domination, sadomasochisme (BDSM). Il n’y a pas un, une masochiste, mais une diversité de masochistes, des différences dans leurs attentes, dans le rôle de la douleur morale ou physique, dans leur rapport à l’intimité, le toucher ou la pénétration.

Rapports librement consentis

Toutes et tous affirment que ces pratiques impliquant la soumission ou la douleur, librement consenties lors de séances, participent à leur équilibre. Ces douleurs morales ou physiques paraissent cependant contre-intuitives lorsqu’on évoque la sexualité, et restent, souvent, stigmatisées ou tournées en ridicule.

Qu’est-ce que le masochiste, et surtout, que n’est-il pas ? Quel rôle joue la douleur dans l’excitation et la satisfaction sexuelle ? Quelles sont les motivations des masochistes sexuels ? On en parle dans cet épisode avec Olivia Benhamou, à écouter ci-dessus.

N’hésitez pas à vous abonner aux podcasts de 20 Minutes sur votre plateforme d’écoute préférée, c’est gratuit et vous aurez une notification à la diffusion des nouveaux épisodes.