Crise, nourriture et stress: Des conseils pour votre assiette et votre moral avec Esther Schmitt, naturopathe et experte en nutrition

PODCAST Pour notre rendez-vous « La Bulle », entretien avec Esther Schmitt à propos de l’amaigrissement ou la prise de poids depuis le début de la crise

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Bienvenue dans notre podcast « Minute Papillon ! », avec notre rendez-vous du jeudi « La Bulle ». Dans cet épisode, nous évoquons l’alimentation, le poids et le moral avec Esther Schmitt*, naturopathe, coach en nutrition, autrice de J’arrête de me sentir fatiguée (éditions Eyrolles, 14,90 euros).

Depuis un an, l’épidémie de Covid-19 bouleverse nos vies, avec l’instauration de restrictions , de nouveaux  rythmes de vie, des confinements, parfois une  perte de revenus, le chômage, le deuil. De nombreux lecteurs et lectrices de 20 Minutes nous ont confié leurs difficultés et les signes d’un moral dans les chaussettes : Stress, troubles du sommeil, perte ou prise de poids, voire troubles alimentaires du comportement.

Fluctuations de poids et stress

Alors que la sédentarité et une mauvaise alimentation ont des effets délétères sur la santé, quelles habitudes retrouver devant votre assiette ? Quelle alimentation, variée et nutritive, pour celles et ceux qui ont perdu ou au contraire pris des kilos ?

Dans cet épisode, Esther Schmitt, naturopathe, experte en nutrition, propose des conseils pour retrouver vitalité et santé. Elle détaille tout d’abord le lien entre émotions et les manifestations, voire les troubles de notre corps. 

Parallèlement aux principes d’hygiène alimentaire générale, la professionnelle rappelle l’importance de sortir tous les jours, de marcher dans la nature : « c’est absolument fondamental pour donner envie de manger, pour s’oxygéner et pour relâcher le système nerveux ». « Il n’y a rien de pire de rester enfermé toute la journée », tranche-t-elle.

Sortir s’aérer

A propos de l’alimentation, Esther Schmitt rappelle l’intérêt de prendre conscience de la façon de se nourrir. A celles et ceux qui ont perdu du poids, englué dans des journées semblant égales, elle conseille de (re) prendre un rythme où l’on cuisine ses repas et fait une pause. Que trouver dans l’assiette ? Des fruits et légumes frais, des sources de protéines de qualité, sans oublier les goûters, détaille la coach en nutrition. Au lieu de prendre des aliments sucrés ou salés transformés, préférer des produits comme des fruits frais ou secs, banane, avocat ou chocolat noir…

Pour celles et ceux qui ont grossi, Esther Schmitt conseille de « manger de manière dissociée », c’est-à-dire de mêler systématiquement aux sources de protéines (viande, poisson, œufs, fromages) des légumes. Par exemple, pour le steak du midi, ciao les frites, coucou les haricots verts. Pour les plats de féculents, comme les pâtes, même méthode : tentez le pesto de courgettes plutôt que la sauce bolognaise. Et gare aux sucres, ceux pris en fin de repas. « Gardez le sucre pour le goûter », conseille la formatrice, et privilégier les fruits.

Plus de conseils dans cet entretien avec Esther Schmitt, à écouter en cliquant dans le lecteur audio ci-dessus.

* par ailleurs conférencière et chroniqueuse à France 3 et France Bleu, créatrice du site www.estherschmitt.com

20 secondes de contexte

« Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, parlez-en, abonnez-nous gratuitement et évaluez-nous sur votre application d’écoute favorite, comme Apple Podcast, Podcast Addict, Spotify, Deezer, etc. N’hésitez pas à nous envoyer des sujets d'émissions, des questions et des critiques à audio@20minutes.fr. Retrouvez tous les podcasts sur notre site.