Attentats de janvier 2015 : Ce procès hors-norme raconté par les journalistes de « 20 Minutes »

PODCAST Dans «Minute Papillon!», les journalistes Caroline Politi et Hélène Sergent racontent le procès des attentats de janvier 2015 visant Charlie Hebdo, une policière à Montrouge et la supérette Hyper Cacher

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Dans notre podcast Minute Papillon!, les journalistes de 20 Minutes Caroline Politi et Hélène Sergent, spécialistes des affaires de justice, racontent le procès des attentats de janvier 2015. Les attaques à Charlie Hebdo, d’une policière à Montrouge, et de la supérette l’ Hyper Cacher, ont fait 17 morts. Un verdict est attendu le 16 décembre. 

Les principaux responsables des attaques, les frères Kouachi et Amédy Coulibaly, sont morts. Dans le box des accusés, 14 personnes, jugées pour avoir apporté un soutien logistique aux terroristes. Cinq ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité ont été requis ce mardi midi contre les accusés, dont Ali Riza Polat.

Procès historique

Ce procès est historique à plusieurs égards : C’est le premier procès de la vague d’attentats qui a endeuillé la France en 2015. Fait rare, il est intégralement filmé en raison de son « intérêt pour la constitution d’archives historiques », selon la justice. Il se déroule par ailleurs dans un contexte sanitaire et sécuritaire extraordinaire.

L’épidémie du Covid-19 a perturbé le déroulement des audiences, entraînant des suspensions ou des questions sur le port du masque. Sur le plan sécuritaire, il y a eu trois attentats en France pendant ce procès, dont deux directement liés aux caricatures republiées par Charlie Hebdo.

Parole des victimes

Caroline Politi et Hélène Sergent reviennent dans cette première partie sur les trois premières semaines du procès, consacrées aux parties civiles. Elles racontent le travail de tri et de transmission de l’information, la parole des nombreuses victimes, dont celles qui se disent « invisibles »… Elles évoquent aussi la « déflagration » que provoque le terrorisme dans la vie de centaines de personnes, des événements qui surgissent dans la banalité du quotidien et brisent des vies. 

Ce podcast est en dans deux parties. Retrouvez mercredi la seconde partie de l’épisode, consacrée aux énigmes et aux questions restées en suspens dans ce procès.