Coronavirus : Garder « la positive attitude » malgré la crise ? Lorie Pester dans notre podcast

PODCAST Dans «Minute Papillon!», entretien avec Lorie Pester sur «la positive attitude», pour garder des idées positives, optimistes, malgré cette période de crise 

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Lorie Pester, artiste, chanteuse, actrice, au festival de la fiction de La Rochelle, le 15 septembre 2018
Lorie Pester, artiste, chanteuse, actrice, au festival de la fiction de La Rochelle, le 15 septembre 2018 — Jean-Marc HAEDRICH/SIPA

Et si, en ce mercredi où Emmanuel Macron devrait annoncer à 20h un nouveau tour de vis dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, qui pourrait aller jusqu’à un reconfinement national, on tentait la « positive attitude » ?

Sortie en 2004, la chanson incarnée par Lorie Pester résonne encore aujourd’hui comme un hymne d’espoir malgré la crise actuelle, source de stress, voire d’angoisse.

Comment garder la « positive attitude » en temps de crise ?

Dans notre podcast Minute Papillon !, on accueille ce jour l’artiste Lorie Pester, chanteuse, actrice, qui publie ce jour C’est pas (si) compliqué (Flammarion, 18 euros). Un livre d’« astuces pour positiver le quotidien », pour, notamment, « lâcher prise » ou « se libérer de la culpabilité ».

Dans cet entretien, à écouter dans le lecteur ci-dessus, Lorie Pester parler de cette « positive attitude » en temps de crise, « d’avoir des pensées et des paroles positives » malgré « les journées où on n’est pas bien, et qu’il faut laisser passer ».

Bienfaits de la méditation

« On est dans une période où il faut rester positif, il faut y croire, parce que ça nous aide à avancer, ça nous aide à remonter la pente, ça nous aide à vivre ces périodes qui ne sont pas forcément faciles à vivre au quotidien. Si on est négatif tout le temps, ça va être très long », continue l’artiste.

Elle revient aussi les bienfaits de la méditation qu’elle a notamment pratiquée pendant le confinement.

La culpabilité, source « d’autodestruction »

A propos du lâcher prise, comment faire alors qu’on vit une période particulièrement stressante ? « Il y a des moments où on peut lâcher prise, il y a des moments où l’on ne peut pas, et surtout il ne faut pas culpabiliser quand on n’y arrive pas ! », relativise Lorie Pester…

Et alors que la culpabilité a représenté une source « d’autodestruction », Lorie Pester revient sur l’hypnose, qui l’a aidé à surmonter ce ressenti douloureux.

Enfin, si vous voulez savoir pourquoi le titre du livre est « un peu menteur » selon son autrice, la réponse est dans cet entretien.

« Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer sur votre application mobile de podcast préférée, comme Apple Podcast, Google podcast, Spotify, Deezer, Podcast Addict…

Pour nous contacter : audio@20minutes.fr

Retrouvez tous les podcasts de 20 Minutes