PODCAST. Mort de George Floyd : Trois « fake news » qui ont circulé sur les réseaux sociaux

« MINUTE PAPILLON! » Mathilde Cousin, journaliste à «20 Minutes», analyse de fausses images partagées sur les réseaux sociaux après la mort de George Floyd aux Etats-Unis 

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Un officiel de la compétition automobile Nascar, genou  à terre, poing levé durant l'hymne de cette compétition, le 7 juin 2020 à l'Atlanta Motor Speedway à Hampton, en Géorgie, aux Etats-Unis
Un officiel de la compétition automobile Nascar, genou à terre, poing levé durant l'hymne de cette compétition, le 7 juin 2020 à l'Atlanta Motor Speedway à Hampton, en Géorgie, aux Etats-Unis — Brynn Anderson/AP/SIPA

Depuis la mort de George Floyd, Afro-Américain qui a perdu la vie lors de son arrestation par un policier blanc, le 25 mai à Minneapolis (Minnesota), de très nombreuses infox sont diffusées, en particulier sur les réseaux sociaux.

Les évènements qui secouent ce pays en ce moment sont « extrêmement vulnérables aux manipulations des  réseaux sociaux », affirme à l’AFP Emerson Brooking, qui travaille sur la désinformation au sein d’un laboratoire de recherche de l’Atlantic Council.

Des images qui suscitent de nombreuses réactions

Mathilde Cousin, journaliste au service de fact-checking « Fake off » de 20 Minutes, revient sur plusieurs allégations ces dernières semaines. Des images, des vidéos qui suscitent de nombreuses réactions… Mais qui sont parfois fausses, ou mal légendées.

Parmi elles, un cliché d’hommes appartenant à des gangs rivaux prétendument unis après la mort de George Floyd, ou l’accusation faite à la chaîne américaine MSNBC d’avoir utilisé une image virale tirée du film « World War Z » pour illustrer des émeutes.

Une vidéo a par ailleurs été très partagée ces derniers jours. Elle montre un homme noir en terrasse menotté par des policiers blancs avant d’être relâché, un commentaire affirmant que l’homme arrêté est un agent du FBI. La scène a été tournée en juin 2019 à Rochester. L’homme menotté n’est pas un agent du FBI. Les policiers croyaient avoir reconnu un suspect recherché pour agression. En consultant ses papiers, ils ont compris avoir fait erreur et ont relâché l’homme, a expliqué la police de Rochester.

Pour écouter les enquêtes de Mathilde Cousin, c’est simple comme un clic dans le lecteur ci-dessus. Pour lire ces enquêtes, c’est ici, , et aussi ici.

« Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer :

Pour nous contacter : audio@20minutes.fr, sur Twitter@ALBeraud et Instagram annelaetitiaberaud. Retrouvez tous les podcasts de 20 Minutes par ici.