PODCAST. Coronavirus : Avec le confinement, le harcèlement sexuel explose avec des comptes « ficha »

« MINUTE PAPILLON !» Associations et Etat alertent sur la multiplication des comptes « ficha » (se taper l’affiche en verlan), qui publient des photos et des vidéos intimes de jeunes filles sans leur consentement

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Illustration d'une personne derrière un ordinateur portable
Illustration d'une personne derrière un ordinateur portable — Surface/Unsplash

Dans le podcast Minute Papillon ! de 20 Minutes, on retrouve notre rendez-vous du vendredi « Tout sexplique ». Depuis le début du confinement, des comptes « ficha » (se taper l’affiche en verlan) se multiplient sur les réseaux sociaux. Ils diffusent notamment sur Snapchat et via la messagerie Telegram des photos et vidéos intimes de jeunes filles, souvent mineures, sans leur consentement. Une pratique relevant du harcèlement sexuel.

Les auteurs de ces comptes demandent à leurs abonnés de leur transmettre des images à caractère sexuel de leurs ex-copines ou des filles de leur entourage, souvent mineures, pour les publier. Les victimes qui acceptent de témoigner évoquent un traumatisme, certaines pensent même au suicide.

Associations et Etat alertent sur la multiplication de ces comptes depuis le début du confinement. Quelle est leur réponse ? Que font les acteurs du numérique ? Comment lutter contre ce phénomène ? Que faire si l’on est victime ? On en parle avec Hakima Bounemoura, journaliste à 20 Minutes, qui a enquêté sur ce sujet.

Si vous êtes victime de cyberharcèlement, la plateforme netecoute.fr propose un numéro de téléphone gratuit : 0800 200 000. Vous pouvez aussi trouver des outils sur le site https://arretonslesviolences.gouv.fr/

« Minute Papillon ! » est un podcast original de 20 Minutes. Si vous l’appréciez, vous pouvez vous abonner gratuitement et nous évaluer :

Et pour nous contacter : audio@20minutes.fr, sur Twitter@ALBeraud et Instagram annelaetitiaberaud. Retrouvez tous les podcasts de 20 Minutes par ici.