PODCAST. « Minute Papillon ! » : Profession archéologue-chercheur de crimes

ALLUMEZ LE SON Dans «Minute Papillon!», on parle avec Patrice Georges, archéologue, qui aide la justice dans la recherche de corps ou de butins cachés dans la nature

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Illustration d'un squelette portant lunettes et noeud papillon
Illustration d'un squelette portant lunettes et noeud papillon — Artur Tumasjan/Unsplash

Aujourd’hui dans « Minute Papillon ! », imaginez Indiana Jones et Les Experts, vous secouez le tout, et on se retrouve avec mon invité du jour, Patrice Georges.

Pour écouter cet épisode mêlant squelettes, pelleteuse et enquête judiciaire, c’est simple comme un clic dans le lecteur ci-dessous

Côté pile, Patrice Georges est archéologue à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Côté face, il est expert judiciaire. Il aide, dans les enquêtes, à localiser des corps disparus dans la nature, à repérer des caches d’armes, de drogue, des butins… Son domaine, l’archéologie forensique ou archéo-anthropologie est encore rare en France, contrairement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Comment cet archéologue travaille avec la justice, avec la gendarmerie ? Que fait-il vraiment lors de ses recherches ? Amateurs d’histoire, de lieux de crimes et de pelleteuse, cet épisode est pour vous.

Cet entretien a été enregistré à l’occasion du colloque «Archéologie et enquêtes judiciaires» au Tribunal de Paris, vendredi et samedi, organisé par l’Inrap.

Cet épisode vous a plu ? N’hésitez pas à nous évaluer en postant cinq étoiles sur votre plateforme de podcast préférée, et à le partager.

Crédits sons : Longing – Joakim Karud/Musique libre de droits/Bisquit soul de Noodgroove – Fugue Icons8.com/Bruitage, loop : universal-soundbank.com