Twitter est-il devenu un tribunal ?

Juste un droit Faits divers et Justice trustent les trending topics de Twitter. L’un avocat, l’autre ancien policier, les twittos Maître Eolas et Chris PJ expliquent à «20 Minutes» pourquoi

Romain Gouloumes

— 

Twitter est souvent comparé à un tribunal, en raison de son empressement à commenter l'actualité.
Twitter est souvent comparé à un tribunal, en raison de son empressement à commenter l'actualité. — Montage / Aratehortua / Farbai / ozgurdonmaz / Getty IMages
  • Les procès ainsi que l’action policière sont particulièrement commentés sur Twitter, sur lequel quatre millions de Français se confient quotidiennement.
  • Des policiers aux juges, en passant par les avocats, l’ensemble de l’appareil judiciaire est désormais présent sur le réseau social.
  • L’un des deux invités du podcast «Juste un droit», Maître Eolas, inscrit depuis 2007, a parfois été présenté comme le Batman de Twitter.

Si les RT, les follow back et autres MP vous disent quelque chose, vous devez être familier avec l’expression « le tribunal de Twitter ». Forte de ses quatre millions de pépieurs quotidiens, la twittosphère française donne son avis sur tout, quitte à s’enflammer parfois pour un rien. Les affaires judiciaires n’y font pas exception, loin de là.

Notre premier invité, Maître Eolas, est un twittos de la première heure. Connecté depuis 2007, l’avocat, qui s’exprime sous pseudonyme, a un temps été présenté comme le Batman de Twitter. Auprès de ses 345 000 abonnés, il commente, explique, s’explique à l’occasion. ChrisPJ, ancien policier et président de l’ACPJ, est arrivé plus tardivement, en 2011, mais il est tout aussi actif.

Au micro des journalistes de 20 Minutes, Romain Gouloumès et Vincent Vantighem, expert police justice, ils reviennent sur leurs débuts, leur rôle et les travers de la plateforme aux 280 caractères.