AUDIO. Robes, plaidoiries enflammées... Pourquoi la Justice est-elle aussi théâtrale?

JUSTE UN DROIT Le milieu judiciaire est encore extrêmement codifié...

Romain Gouloumes

— 

Des avocats et des magistrats à Dijon lors d'une journée de mobilisation le 15 février 2018.
Des avocats et des magistrats à Dijon lors d'une journée de mobilisation le 15 février 2018. — KONRAD K. / SIPA
  • Des robes des avocats aux plaidoiries, la Justice française est encore extrêmement codifiée.
  • Les plaidoiries vont parfois très loin: certaines vont jusqu'à mettre en scène les victimes, vivantes ou décédées...
  • «Juste un droit» accueille à son micro Emmanuel Pierrat, avocat au barreau de Paris et conservateur du musée du Barreau de Paris.

La fast fashion, très peu pour eux. Les avocats français portent la robe depuis des centaines d'années et ne sont pas près d'en changer. Au-delà de toute considération esthétique, cet accessoire est surtout un marqueur des nombreux rituels encore en cours dans les tribunaux de France et de Navarre. Des traditions que certains pourraient juger obsolètes, voire inutiles aujourd'hui.

Au micro de cet épisode de «Juste un droit», une sommité du droit et de l'histoire du droit: Emmanuel Pierrat, avocat au barreau de Paris, conservateur du musée du Barreau de Paris, auteur de « La Justice pour les nuls » et plus récemment de « La France des vaincus passe à la barre ». Avec Hélène Sergent, journaliste police-justice de « 20 Minutes », notre invité remonte aux origines des avocats, de leur vocabulaire et de leur code vestimentaire. Non sans distiller de nombreuses anecdotes…

Pour accéder aux autres épisodes de Juste un droit sur votre smartphone, c'est par ici:

1-Vous êtes sur iOS

2-Vous êtes sur Android.