Eeko, Pippa, Deezer, Spotify, PodMust... Où écouter les podcasts de « 20 Minutes »?

AUDIO Sur votre smartphone, votre assistant personnel ou votre ordinateur, tous les chemins mènent à nos contenus...

Romain Gouloumes

— 

On n'a pas encore de podcast pour nos amis félins, mais on y travaille.
On n'a pas encore de podcast pour nos amis félins, mais on y travaille. — Vgajic / Getty Images
  • Depuis le mois d’avril 2018 notre rédaction produit des podcasts, notamment Minute Papillon et Juste un droit.
  • Vous retrouverez nos contenus sur tous les grands services de lecture de podcasts: d'Eeko à Pippa en passant par Podcasts d'Apple ou Google Podcasts
  • Deezer et Spotify diffusent également nos contenus.

Article mis à jour le 30 août 2018

De la lecture au bouton lecture, il n’y a qu’un doigt. L’index, ou le pouce, à vous de voir. Mais il faudra bien cliquer ou appuyer quelque part pour passer de lecteur à auditeur de 20 Minutes. Car depuis le mois d’avril 2018 notre rédaction produit des contenus audios, les fameux « podcasts ». Deux fois par jour «Minute Papillon !» souffle aux oreilles les dernières actualités, « Juste un droit » s’acharne à rendre la Justice française plus simple toutes les trois semaines, et les portes du savoir s’ouvrent au public de notre format mensuel « Sixième Sciences »

Sur Eeko, l’application de recommandation de podcasts

Imaginez la rencontre entre Spotify et Netflix. C’est grosso modo l’idée derrière la tête d’Anne-Claire Lecat, la fondatrice d’Eeko. En juillet 2018, elle lançait la première application de recommandation de podcasts française (gratuit  sur iOS, l’équivalent Android est prévu pour la fin de l’été 2018). Pour prolonger le plaisir de l’écoute, l’auditeur se voit proposer des programmes similaires à ceux auxquels il est déjà abonné. Afin de ne pas s’enfermer dans une bulle, des playlists thématiques viennent régulièrement élargir la sélection.

Mais la fonction clé, c’est elle : le système de recommandation sociale, basé sur la communauté d’Eeko, devrait suivre assez vite, promet Anne-Claire Lecat, qui ambitionne in fine de « créer un rendez-vous aussi régulier et intuitif pour l’audio que ce que fait Netflix avec les vidéos ». Encore peu fourni, le catalogue s’étoffe de jour de jour. D’ailleurs, les podcasts de 20 Minutes ont très vite trouvé leur place dans l’interface pleine d’élégance d’Eeko.

Dans les applications de podcast de votre smartphone

Que vous utilisiez l’application Podcasts d’Apple, ou son équivalent android Google Podcasts, les shows « 20 Minutes » répondent au rendez-vous. Les ténors de l’écoute que sont Pocket Casts (4,49€ sur iOS et 2,99€ sur Android) et Podcast Addict (uniquement sur  Android) n’y font pas exception. Vos oreilles devraient nous trouver sans y passer la journée.

Sur nos pages Pippa et Soundcloud

Comme environ 1.000 créateurs de podcasts en France, 20 Minutes travaille avec Pippa. Inconnue du grand public, l’entreprise se présente comme une solution tout en un « d’aide aux podcasteurs dans la diffusion et la monétisation de leurs contenus », pour reprendre les mots de Erwan Jegouzo, son cofondateur. Les résultats sont là : moins d’un an après son lancement hexagonal, la société enregistrait sur le mois de juillet 2018 près d’un million de téléchargements, dont un tiers à Paris. De « Sixième Science » à « Minute Papillon! », chacun de nos shows a sa page Pippa à lui, dénichable à partir d'une simple recherche Google. Que les inconditionnels de Soundcloud se rassurent: l’ensemble de nos flux sont regroupés sur notre page 20Minutes Cast.

Sur les players musicaux Deezer et Spotify

Un podcast entre deux playlists musicales ? Cyril Bonnet, responsable éditorial et acquisition de Deezer, est persuadé que les usages audio se chevauchent ou vont le faire : « La musique reste notre cœur de métier mais il y a aussi des moments où l’on a envie d’écouter autre chose. D’où notre envie de mettre à disposition tout ce qui se fait en audio, et de le proposer de façon intelligente à nos utilisateurs. » Leur inventaire francophone, où 20 Minutes figure en bonne place, compte « un peu plus de 33.000 références, dont 80 % du top iTunes ». Prochaine étape : l’arrivée à la rentrée du mode « offline », qui permettra de télécharger les podcasts et de les écouter sans réseau. C’est plus récent, mais nos contenus se streament tout aussi bien depuis Spotify.

Sur PodMust, «le must des podcasts»

PodMust se présente, non sans humour et modestie, comme l'annuaire des meilleurs podcasts de France. C'est dire si l'on est heureux d'y figurer. Au moment d'écrire ces lignes (le 30 août 2018) seul « Juste un droit » a eu cet insigne honneur mais l'on ne désespère pas que nos autres programmes suivent sous peu. Parfait pour élargir ses horizons sonores, ce bottin podcastique se parcourt par collections (entrepreneuriat, humour, techonologie...) et envoie chaque semaine aux abonnés de sa newsletter la crème des nouveaux programmes plébiscités par les internautes. Un must, quoi.

« Est-ce qu’il y a du glyphosate sur PodMust ? La réponse est non. Est-ce qu’il y a des perturbateurs endocriniens sur PodMust ? La réponse est non. Mais il y a des boutons pour s’abonner directement aux podcasts, et même qu’on peut EN EXCLUSIVITÉ (le président n’est pas au courant) vous donner le top 3 des boutons les plus populaires : 1️⃣ le RSS (de très loin) 2️⃣ Google Podcasts 3️⃣ RadioPublic (la surprise) Le département Data dit que ce sont des stats d’un public d’habitués du #podcast. Alors est-ce qu’on va s’arrêter là ? La réponse est non. Est-ce qu’on va continuer à élargir l’audience pour convertir le public aux podcasts ? La réponse est OUI !  ENSEMBLE, TOUT DEVIENT PODCAST ! »

A post shared by PodMust (@podmust) on

Depuis les enceintes Amazon

Sans les mains ! Avec Alexa, la commande vocale prend le relais. Tous les contenus 20 Minutes n’ont pas encore voix au chapitre mais,  aussitôt notre « skil » installée, déclamez à votre assistant personnel « Alexa, mets moi mon flash info ! », vous pourriez être surpris de sa réponse. Vous l’aurez compris, pour entendre les voix de nos journalistes, ce ne sont pas les voies qui manquent.