20 Minutes : Actualités et infos en direct
robinet à idéesC’est quoi ce « tarif saisonnier » de l’eau que veut adopter Toulouse ?

COP28 : C’est quoi ce « tarif saisonnier » de l’eau que veut appliquer Toulouse ?

robinet à idéesFacturer l’eau plus cher l’été quand elle vient à manquer, et moins cher l’hiver. Toulouse métropole veut être la première collectivité de France à adopter ce « tarif saisonnier »
La Garonne toulousaine à sec en période de sécheresse. Illustration.
La Garonne toulousaine à sec en période de sécheresse. Illustration. - FRED SCHEIBER / Spa
Hélène Ménal

H.M.

«Prendre soin » de la Garonne en période de sécheresse en adoptant « un tarif saisonnier de l’eau ». C’est l’idée défendue jeudi par Jean-Luc Moudenc, le maire de la Ville rose et président de Toulouse métropole, à l’ouverture de la COP Occitanie, la version régionale du sommet pour le climat qui s’ouvre à Dubaï. « Sans impacter la facture payée sur toute l’année par les usagers, il s’agit de moduler le prix pour inciter à une consommation adaptée à la saison et préserver la ressource : moins cher l’hiver, quand l’eau ne manque pas, plus cher au plus fort de l’été quand l’eau devient rare », développe l’édile dans un tweet.

Si la proposition doit encore recueillir l’aval des autres communes de la métropole, Jean-Luc Moudenc espère faire de sa collectivité « la première à innover ainsi pour préserver l’eau ».

Mieux que la tarification progressive

Cette tarification saisonnière fait partie des préconisations sur la gestion de l’eau dévoilées, jeudi aussi, par le Conseil économique, social et environnemental (Cese). Les « sages » préfèrent cette option à celle, déjà expérimentée par plusieurs communes, d’une tarification progressive, avec un prix de l’eau qui augmenterait pour les plus gros consommateurs. Ils notent que cette solution, en plus d’être compliquée techniquement à mettre en œuvre, pénaliserait notamment les familles nombreuses.

Sujets liés