20 Minutes : Actualités et infos en direct
Guinness BookCinq chiffres sur les records de chaleur en juillet 2023

Comment le mois de juillet 2023 a cassé les compteurs en cinq chiffres

Guinness BookLa température mondiale moyenne s’est établie à 16,96°C en juillet, un record absolu pour l’institut Copernicus
Les températures ont dépassé les 40°C plusieurs fois à Rome.
Les températures ont dépassé les 40°C plusieurs fois à Rome. - Tiziana FABI / AFP / AFP
Xavier Regnier

X.R. avec AFP

Du réchauffement climatique à « l’ébullition mondiale ». Le constat du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et les prédictions de Copernicus ont été confirmés par le bulletin du service européen : le mois de juillet 2023 a été le plus chaud jamais enregistré, toutes saisons confondues. De la température des océans à la taille de la banquise en Antarctique, retour en cinq chiffres sur les records inquiétants de l’été.

16,96°C, la température moyenne

Entre canicules et incendies, le mois de juillet 2023 a largement amélioré la marque du précédent record, tenu par le mois de juillet 2019, qui avait atteint 16,63°C en moyenne. La température de l’air a aussi été 0,72°C plus chaude que la moyenne (1991-2020) pour juillet, a indiqué Copernicus dans son bulletin.

20,96°C, record absolu à la surface des océans

Il n’y a pas qu’en Sardaigne ou aux Etats-Unis que des records de chaleur sont battus. Les océans sont aussi témoins et victimes de l’inquiétante évolution du climat, avec des températures de surface anormalement élevées depuis avril et des niveaux inédits en juillet. Un record absolu a été ainsi atteint le 30 juillet avec 20,96°C et pour l’ensemble du mois, la température de surface a été 0,51°C au-dessus de la moyenne (1991-2020).

« Nous venons d’assister à de nouveaux records à la fois pour les températures mondiales de l’air et à la surface des océans en juillet. Ces records ont des conséquences désastreuses pour les personnes et pour la planète, exposés à des événements extrêmes plus fréquents et plus intenses », a souligné Samantha Burgess, directrice adjointe du service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S).

1,5 degré, la barre est franchie

« 2023 est pour l’instant la troisième année la plus chaude avec 0,43°C au-dessus de la moyenne récente » et « une température moyenne mondiale en juillet 1,5°C au-dessus des niveaux pré-industriels », souligne également Samantha Burgess. Ce chiffre de 1,5°C est hautement symbolique car c’est la limite la plus ambitieuse fixée par l’accord de Paris de 2015 pour limiter le réchauffement. Toutefois le seuil évoqué dans cet accord international porte sur des moyennes sur de nombreuses années et non sur un seul mois. Mais compte tenu des politiques climatiques actuelles et du phénomène El Niño, difficile d’imaginer une inversion de la tendance dans les prochains mois.

15 %, le déficit de surface de la banquise par rapport à la moyenne

La banquise de l’Antarctique a atteint sa plus faible étendue pour un mois de juillet depuis le début des observations par satellite, à 15 % sous la moyenne pour ce mois. Alors que l’été marque normalement un moment de reconstitution pour le pôle Sud plongé dans le noir, la glace ne recouvrait que 14.160 millions de km2 le 25 juillet, note Reporterre, un niveau historiquement bas pour cette période de l’année. Il manque environ l’équivalent de 4,5 fois la taille de la France métropolitaine en glace, par rapport à la moyenne des années 1981 à 2010.

290 mégatonnes de carbone, le bilan des incendies au Canada

Le précédent record ne fait presque même plus figure de comparaison. « Actuellement, les émissions totales des feux de forêts au Canada se situent à environ 290 mégatonnes (de carbone), alors que le précédent record enregistré en 2014 était de 138 mégatonnes », indiquait Copernicus dans un bulletin il y a quelques jours. Et la saison des incendies au Canada n’est pas encore terminée. Au 30 juillet, le pays était ravagé par plus de 990 incendies, dont 613 jugés hors de contrôle. A cette date, plus de 12 millions d’hectares ont déjà brûlé cette année, un total bien supérieur à tout ce que le pays a déjà connu.

Sujets liés