Nouvelle alerte à la pollution aux particules fines dans la région lyonnaise

© 2011 AFP
— 

Le niveau d'alerte à la pollution de l'air par des particules fines a de nouveau été franchi jeudi dans le bassin lyonnais et en Isère, pour la quatrième fois cette année, entraînant des mesures de limitation de la vitesse sur les routes, selon la préfecture.

Autour de Lyon et dans le nord-Isère, le seuil d'alerte pour les particules fines, récemment fixé à 80 microgrammes par m3, "est actuellement dépassé" en raison d'une pollution liée "aux activités humaines", indique la préfecture de Rhône-Alpes dans un communiqué.

"Sur l'ensemble des routes et autoroutes du département du Rhône, les véhicules doivent désormais respecter une vitesse maximale inférieure de 20km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h", à partir de jeudi 17H00, ajoute la préfecture.

Selon la même source, cet épisode de pollution n'a aucun "rapport avec la radioactivité". "La balise de suivi de la radioactivité atmosphérique installée en région grenobloise et gérée par Atmo Rhône-Alpes n'a jusqu'à présent enregistré aucune évolution anormale", ajoute la préfecture.