20 Minutes : Actualités et infos en direct
Coup de filetC’est quoi ce filet anti-squale qui permet de se baigner à Nouméa ?

Nouvelle-Calédonie : C’est quoi ce filet anti-squale qui permet à nouveau de se baigner à Nouméa ?

Coup de filetLes plages ont rouvert et les baigneurs peuvent profiter, à l’abri des attaques de requins
Des baigneurs nagent dans le périmètre d'une zone de baignade surveillée, protégée par le filet maritime nouvellement installé pour prévenir les attaques de requins, sur une plage le long de la Baie des Citrons à Nouméa, Nouvelle-Calédonie, le 6 décembre 2023.
Des baigneurs nagent dans le périmètre d'une zone de baignade surveillée, protégée par le filet maritime nouvellement installé pour prévenir les attaques de requins, sur une plage le long de la Baie des Citrons à Nouméa, Nouvelle-Calédonie, le 6 décembre 2023. - DELPHINE MAYEUR / AFP / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Nouméa, la capitale de la Nouvelle-Calédonie, avait interdit la baignade après deux attaques de requins dont une mortelle, début 2023. Mais un filet anti-squales a été installé et les plages ont rouvert ce mercredi, au plus grand plaisir des baigneurs. Pourquoi ce filet a-t-il été installé ? De quoi s’agit-il ? 20 Minutes fait le point pour vous.

Pourquoi un filet a-t-il été installé ?

Le 29 janvier, une enseignante avait été grièvement blessée, suivie trois semaines plus tard par une morsure mortelle infligée à un touriste australien. Ces attaques, au milieu de la foule dominicale, avaient entraîné l’interdiction totale de la baignade. Face au danger, les autorités ont décidé de sortir le grand filet. Si la baignade est désormais autorisée partout, peu se risquent dans l’eau hors de la zone protégée de la baie des Citrons, où les équipes de surveillance ont été renforcées.

C’est quoi cette installation ?

Il s’agit d’un gigantesque filet à mailles de métal de 750 mètres de long. Il offre un plan d’eau sécurisé de 10 hectares au cœur de la ville. Un autre filet, plus petit, sera posé dans les jours à venir sur la plage du Château-Royal, où s’étaient produites les deux attaques qui avaient traumatisé les habitants en début d’année.

Quelles sont les critiques ?

Le filet a aussi ses contempteurs. A commencer par les « Fantastic Grandmothers », infatigables retraitées et célébrités locales qui procèdent depuis des années à des comptages quotidiens d’espèce marines pour le compte d’études scientifiques. Certaines sont venues se mettre à l’eau, avec un pincement au cœur.

Car aucune attaque n’a jamais été recensée baie des Citrons mais le filet ferme désormais entièrement la baie, dont les récifs, à la préservation exceptionnelle en milieu urbain, regorgent de coraux, de poissons, mais aussi de tortues, de raies et d’inoffensifs requins Léopard. Trop gros pour passer entre les mailles du filet, ces animaux ont dû être évacués.

La commissaire enquêtrice en charge de l’enquête publique avait émis un avis défavorable au projet, en raison des incertitudes sur l’impact environnemental. La ville de Nouméa estime pour sa part que toutes les mesures – éviction des animaux, préservation d’un des deux récifs, exclu de la zone protégée – ont été prises.

Sujets liés