Climat: la Fondation Hulot veut soutenir des solutions innovantes

© 2015 AFP

— 

Nicolas Hulot, à Paris le 11 mars 2015
Nicolas Hulot, à Paris le 11 mars 2015 — AFP

La Fondation Nicolas Hulot a lancé mercredi une campagne destinée à donner un coup de pouce à des solutions innovantes dans la lutte contre le changement climatique, en appelant les internautes à sélectionner une dizaine de projets.

L'objectif est de «donner de la visibilité et de la crédibilité» à des solutions isolées ou qui sont restées expérimentales, pour qu'elles soient «reproductibles à grande échelle» et puissent «devenir la norme», a expliqué son président, Nicolas Hulot, au cours d'une conférence de presse.

«Dans nos territoires, il y a une profusion d'initiatives qui peuvent demain nous permettre de rentrer de plain pied dans la transition énergétique et être également un instrument de sortie de crise», a souligné Nicolas Hulot. «Mais pour ça, il faut abattre trois ennemis: le fatalisme, le scepticisme et le conformisme. Je n'en peux plus d'entendre en permanence: +comment voulez-vous qu'on fasse autrement?+», a-t-il ajouté.

Selon la Fondation, cette opération est «en ligne avec la volonté annoncée de la conférence Paris climat» (COP 21) en décembre prochain d'«être la conférence des solutions».

Sept thématiques ont été retenues: citoyenneté, énergie, transport, biens et services, alimentation, aménagement du territoire, habitat.

Une centaine d'initiatives portées par des PME, des collectivités et des associations et présélectionnées par un jury composé de membres de la Fondation et d'experts externes, vont être soumises au vote du public sur le site www.mypositiveimpact.org.

Les internautes, invités à «liker pour changer», désigneront cinq lauréats parmi 50 projets du 11 mars au 19 avril, et cinq autres parmi les 50 autres projets, du 25 mai au 5 juillet.

Les projets plébiscités remporteront une campagne de communication d'une valeur d'un million d'euros susceptible de leur apporter la notoriété nécessaire pour attirer des investisseurs et des partenaires, et leur offrir des débouchés.

Il faut que «les citoyens s'approprient ces solutions, aient envie du changement», a souligné Nicolas Hulot. Il s'agit aussi de dire aux responsables politiques «osez», car «le temps de l'action est venu», a-t-il ajouté.

La campagne et les lauréats bénéficieront d'un dispositif de communication (télévision, radio, internet, presse, affichage). Selon la Fondation, une quarantaine de personnalités, notamment du monde du spectacle, apportent leur soutien à cette «campagne citoyenne».

Une autre campagne, baptisée «My artistic impact», qui fera appel aux talents artistiques du public, sera lancée en mai, a indiqué Nicolas Hulot.