En images : « Tempête du siècle » mortelle en Ukraine et en Russie

STORM IS COMING Au moins huit personnes sont mortes en Russie et dix en Ukraine

O.J. avec AFP
Un garçon prend des photos de mouettes sur la plage de la mer Noire pendant une tempête, à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, le 26 novembre 2023.
Un garçon prend des photos de mouettes sur la plage de la mer Noire pendant une tempête, à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, le 26 novembre 2023. — MARKIIAN LYSEIKO/SIPA

Violentes rafales de vent et vagues géantes. Des intempéries qualifiées de « mégatempête » ont fait huit morts en Russie, en Crimée annexée, dans d’autres régions occupées de l’Ukraine et en Moldavie, selon les autorités et des médias lundi. Baptisées « tempête du siècle » et « mégatempête » par les médias russes, ces intempéries, en cours depuis dimanche, ont affecté le plus durement la Crimée, une péninsule ukrainienne annexée en 2014, le sud-ouest de la Russie et les régions partiellement occupées de Donetsk, Lougansk, Zaporijjia et Kherson en Ukraine, selon le ministère russe de l’Énergie. Côté ukrainien, 10 personnes sont mortes et 23 ont été blessées, selon un nouveau bilan annoncé ce mardi par le ministre de l’Intérieur. Le point en images.

Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Un couple prend une photo d’une fresque murale de Jacques-Yves Cousteau sur une plage alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire.
    Un couple prend une photo d’une fresque murale de Jacques-Yves Cousteau sur une plage alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire. — DMITRY FEOKTISTOV/TASS/SIPA

    Baptisées « tempête du siècle » et « mégatempête » par les médias russes, les intempéries ont commencé à faire rage dimanche, selon les services de secours.

  • La neige recouvre la terrasse d’un café de plage au bord de la mer Noire alors qu’il neige à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, le 26 novembre 2023.
    La neige recouvre la terrasse d’un café de plage au bord de la mer Noire alors qu’il neige à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, le 26 novembre 2023. — MARKIIAN LYSEIKO/SIPA

    Plus de 2.000 localités ont été plongées dans le noir par une violente tempête de neige qui a balayé l’Ukraine, dont le système électrique subit déjà la pression des bombardements russes.

  • Une femme marche le long d’une plage au bord de la mer Noire alors qu’il neige pendant une tempête, à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, le 26 novembre 2023.
    Une femme marche le long d’une plage au bord de la mer Noire alors qu’il neige pendant une tempête, à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, le 26 novembre 2023. — MARKIIAN LYSEIKO/SIPA

    L’Ukraine redoute une nouvelle campagne de frappes russes massives visant ses infrastructures essentielles cet hiver, comme en 2022 lorsque ces attaques avaient plongé des millions de personnes dans le froid et l’obscurité.

  • Un garçon prend des photos de mouettes sur la plage de la mer Noire pendant une tempête, à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, le 26 novembre 2023.
    Un garçon prend des photos de mouettes sur la plage de la mer Noire pendant une tempête, à Odessa, dans le sud de l’Ukraine, le 26 novembre 2023. — MARKIIAN LYSEIKO/SIPA

    Dans la ville méridionale d’Odessa, régulièrement visée par des attaques russes, les autorités ont dit avoir apporté leur aide à 1.624 personnes piégées par la neige.

  • Une jeune fille réagit alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer, le 26 novembre 2023.
    Une jeune fille réagit alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer, le 26 novembre 2023. — DMITRY FEOKTISTOV/TASS/SIPA

    La tempête s’est abattue sur le sud de la Russie, comme dans la station balnéaire de Sotchi, et dans la péninsule annexée de Crimée.

  • Une vue d’un front de mer lors d’une tempête sur la mer Noire, à Novorossiysk, en Russie, le 26 novembre 2023.
    Une vue d’un front de mer lors d’une tempête sur la mer Noire, à Novorossiysk, en Russie, le 26 novembre 2023. — YURI BEREZNYUK/TASS/SIPA

    Dans la région de Krasnodar, qui abrite notamment les stations balnéaires de Sotchi et d’Anapa, très prisées par les Russes, des centaines d’arbres ainsi que de nombreuses constructions métalliques équipant les plages ont été arrachées par le vent.

  • Des travailleurs sont vus sur une promenade submergée alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire, le 27 novembre 2023.
    Des travailleurs sont vus sur une promenade submergée alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire, le 27 novembre 2023. — DMITRY FEOKTISTOV/TASS/SIPA

    A Sotchi, les intempéries ont perturbé le trafic ferroviaire, en raison de chutes d’arbres sur les voies ferrées.

  • La station balnéaire de Sotchi à la suite d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire, en Russie, le 27 novembre 2023.
    La station balnéaire de Sotchi à la suite d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire, en Russie, le 27 novembre 2023. — DMITRY FEOKTISTOV/TASS/SIPA

    A Vitiazevo, près d’Anapa, la tempête a provoqué l’échouement d’un gros cargo battant pavillon du Belize, le Blue Shark, selon la même source.

  • Vue sur une promenade submergée alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire, en Russie, le 27 novembre 2023.
    Vue sur une promenade submergée alors que des vents violents et des vagues frappent la station balnéaire de Sotchi lors d’une tempête sur la côte russe de la mer Noire, en Russie, le 27 novembre 2023. — DMITRY FEOKTISTOV/TASS/SIPA

    Le corps d’un homme a été retrouvé à Sotchi, d’après les autorités régionales, qui ont recommandé à la population de ne pas s’approcher de l’eau.

  • Conséquences de la tempête sur le remblai de la ville d’Eupatoria, en Crimée, le 27 novembre 2023.
    Conséquences de la tempête sur le remblai de la ville d’Eupatoria, en Crimée, le 27 novembre 2023. — VIKTOR KOROTAEV/KOMMERSANT/SIPA

    Le gouverneur de Crimée, Sergueï Aksionov, a annoncé sur Telegram avoir décrété lundi une journée chômée en raison des intempéries.

  • Conséquences de la tempête en Crimée, à Eupatoria, le 27 novembre 2023.
    Conséquences de la tempête en Crimée, à Eupatoria, le 27 novembre 2023. — VIKTOR KOROTAEV/KOMMERSANT/SIPA

    Il a également décrété l’état d’urgence dans plusieurs régions de cette péninsule annexée en 2014.

  • Dommages sur le rivage dus à des vents violents et à une onde de tempête, à Eupatoria, le 27 novembre 2023.
    Dommages sur le rivage dus à des vents violents et à une onde de tempête, à Eupatoria, le 27 novembre 2023. — SERGEI MALGAVKO/TASS/SIPA

    « Nous avons vécu un vrai + Armageddon + : les habitants ne se souviennent pas avoir vu jusqu’ici du vent et des vagues d’une telle puissance », a déclaré le président du Parlement de Crimée, Vladimir Konstantinov, à la chaîne de télévision russe Rossia 24.

  • Un secouriste, à gauche, aide deux femmes avec leurs chats à sortir d’un camion lors d’une évacuation sur l’autoroute près d’Eupatoria, en Crimée, le lundi 27 novembre 2023.
    Un secouriste, à gauche, aide deux femmes avec leurs chats à sortir d’un camion lors d’une évacuation sur l’autoroute près d’Eupatoria, en Crimée, le lundi 27 novembre 2023. — /AP/SIPA

    Les intempéries ont fait huit morts en Russie, en Crimée annexée, dans d’autres régions occupées de l’Ukraine et en Moldavie, selon les autorités et des médias lundi.

  • L’autoroute Evpatoria – Saki est recouverte d’eau après une tempête en Crimée, le lundi 27 novembre 2023.
    L’autoroute Evpatoria – Saki est recouverte d’eau après une tempête en Crimée, le lundi 27 novembre 2023. — /AP/SIPA

    En Crimée, la mer Noire a débordé sur des autoroutes, la télévision russe diffusant des images de vagues déferlant sur des voitures qui tentent de rouler au milieu de l’eau.

  • A Sébastopol, en Crimée, le 27 novembre 2023.
    A Sébastopol, en Crimée, le 27 novembre 2023. — MAKS VETROV/SPUTNIK/SIPA

    Rien qu’en Crimée, cette tempête a laissé sans courant 400.000 personnes, selon la société énergétique Krymenergo, citée par les agences de presse russes. Près de 2 millions de personnes sont privées d’électricité en Russie, en Crimée annexée et dans des régions occupées d’Ukraine.

Retourner en haut de la page