« Wildlife Photographer of the Year » : Le meilleur de la photographie animalière en 2021

diaporama Organisé par le « Natural History Museum de Londres », il récompense chaque année les meilleurs clichés sélectionnés par un jury international

O.J.
— 
Création
Création — Laurent Ballesta/Wildlife Photographer of the Year

Cocorico ! C'est un Français, Laurent Ballesta, qui remporte le prix de la photo animalière de l'année avec ce cliché de mérous en pleine activité de reproduction. 

En effet, on connaît désormais les lauréats du « Wildlife Photographer of the Year », le plus prestigieux concours de photographie animalière au monde. Organisé par le « Natural History Museum de Londres », il récompense chaque année les meilleures clichés sélectionnés par un jury international. 

Voici les gagnants de l'année 2021.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Création
    Création — Laurent Ballesta/Wildlife Photographer of the Year

    Photo de l'année et catégorie « sous-marine » (Laurent Ballesta, France)


    Le photographe scrute les profondeurs dans l’atoll de Fakarava, en Polynésie française, alors qu'un trio de mérous camouflés sort de leur nuage laiteux d'œufs et de sperme. Des poisson en pleine reproduction, un phénomène qui se produit une fois par an, aux alentours de la pleine lune au mois de juillet.

  • Reflets riches
    Reflets riches — Justin Gilligan/Wildlife Photographer of the Year

    Catgorie « Plantes et champignons » (Justin Gilligan, Australie)


    Le reflet d'un garde forestier parmi les algues dans l'île Lord Howe. Les impacts du changement climatique, tels que l'augmentation de la température de l'eau, affectent les récifs à un rythme toujours croissant.

  • L’éléphant dans la pièce
    L’éléphant dans la pièce — Adam Oswell/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Photojournalisme » (Adam Oswell, Australie)


    Le tourisme des éléphants a augmenté dans toute l'Asie. En Thaïlande, il y a maintenant plus d'éléphants en captivité que dans la nature. Bien que cette performance ait été promue comme éducative et comme exercice pour les éléphants, le photohraphe a été dérangé par cette scène.

  • Toucher guérisseur
    Toucher guérisseur — Brent Stirton/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Reportage » (Brent Stirton, Afrique du Sud) 


    Le photojournaliste dresse le portrait d'un centre de réadaptation s'occupant de chimpanzés rendus orphelins par le commerce de la viande de brousse, en République démocratique du Congo (RDC).

  • Tête-à-tête
    Tête-à-tête — Stefano Unterthiner/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Comportement : Mammifères » (Stefano Unterthiner, Italie)


    Sur l'archipel norvégien du Svalbard, le photographe Stefano Unterthiner a immortalisé ces deux rennes mâles en plein affrontement.

  • Souvenirs de grizzly
    Souvenirs de grizzly — Zack Clothier/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Animaux dans leur environnement » (Zack Clothier, Etats-Unis)


    Un piège photographique posé près d’une carcasse d’un élan attire la curiosité d’un grizzly.

  • Tisser le berceau
    Tisser le berceau — Gil Wizen/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Comportement : Invertébrés » (Gil Wizen, Israël/Canada)


    Ces araignées sont communes dans les zones humides et les forêts tempérées de l'est de l'Amérique du Nord. Le sac tissé peut contenir jusqu'à 750 œufs. Un sac d'œufs que l'araignée porte avec elle jusqu'à l'éclosion. 

  • La chambre des araignées
    La chambre des araignées — Gil Wizen/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Vie urbaine » (Gil Wizen, Israël/Canada)


    Imaginez regarder sous votre lit et trouver la 2ème araignée la plus venimeuse au monde, qui est aussi l'une des plus grandes, assise là, gardant un millier de bébés araignées qui ont éclos d'un sac d'œufs. C'est ce qui est arrivé au photographe en rencontrant cette Phoneutria fera, en Equateur.

  • Contact intime
    Contact intime — Shane Kalyn/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Comportement : Oiseaux » (Shane Kalyn, Canada)


    Dans une station de ski près de Vancouver, ce couple d'oiseaux paraît inséparable. Ce geste fait partie de la parade nuptiale de l’oiseau.

  • Là où les salamandres géantes se reproduisent
    Là où les salamandres géantes se reproduisent — João Rodrigues/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Comportement : Amphibiens et Reptiles » (João Rodrigues, Portugal)


    Parade nuptiale acte II... avec ces pleurodèles de Waltl, une espèce de salamandre qui évolue dans la péninsule ibérique.

  • Moment de détente
    Moment de détente — Martin Gregus/Wildlife Photographer of the Year

    Prix de « l’étoile montante » (Martin Gregus, Canada)


    Deux ourses polaires se sont réfugiées dans les eaux peu profondes de la baie d'Hudson pour se rafraîchir et jouer. La photo a été prise avec un drone. 

  • Réflexion
    Réflexion — Majed Ali/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Portraits animaux » (Majed Ali, Koweit)


    Une femelle gorille des montagnes appelée Kibande, dans la forêt de Bwindi en Ouganda.

  • L'effondrement de la pépinière
    L'effondrement de la pépinière — Jennifer Hayes/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Océans: vue d'ensemble » (Jennifer Hayes, Etats-Unis)


    Le sang peint la surface alors qu'un troupeau de phoques du Groenland met bas sur une glace de mer instable et fracturée, dans le golfe du Saint-Laurent, au Québec, Canada.


  • En route vers la ruine
    En route vers la ruine — Javier Lafuente/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Zones humides » (Javier Lafuente, Espagne)


    Les marais d'Odiel dans le sud de l'Espagne.

  • Ebloui
    Ebloui — Alex Mustard/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « Art naturel » (Alex Mustard, Royaume-Uni)


    Ce drôle de poisson est un Solenostomus paradoxus, une espèce connue pour son corps prolongé de multiples excroissances qui lui donne une apparence inhabituelle. Il est ici caché dans une étoile !

  • Maison dôme
A spider is commuting in a TukTuk - A Tent spider captured with the moving TukTuk in the baground .
    Maison dôme A spider is commuting in a TukTuk - A Tent spider captured with the moving TukTuk in the baground . — Vidyun R Hebbar/Wildlife Photographer of the Year

    Catégorie « 10 ans et moins » (Vidyun R Hebbar, Inde)


    En explorant son parc à thème local, Vidyun a trouvé une toile d'araignée dans le trou d'un mur. Un tuk-tuk (pousse-pousse motorisé) qui passait a fourni une toile de fond aux couleurs de l'arc-en-ciel pour mettre en valeur la création en soie de l'araignée.

Retourner en haut de la page