20 Minutes : Actualités et infos en direct
DécouverteUne espèce rare de rat géant photographiée pour la première fois

Animaux : Une espèce rare de rat géant photographiée pour la première fois sur une île du Pacifique

DécouverteTrès discret, ce rongeur est deux fois plus gros qu’un rat brun selon les chercheurs
Une espèce rare de rat géant a été photographiée pour la première fois sur l'île de Vangunu. (illustration)
Une espèce rare de rat géant a été photographiée pour la première fois sur l'île de Vangunu. (illustration) - Kommersant / SIPA
20 minutes avec agence

20 minutes avec agence

Il est deux fois plus gros qu’un rat brun. Le rat géant de Vangunu a pu être photographié pour la première fois dans son milieu naturel sur l’île de Vangunu, dans le Pacifique, rapporte le magazine Science et Avenir. Quatre rongeurs distincts sont passés devant des pièges photographiques installés par des chercheurs sur ce territoire appartenant aux îles Salomon.

Très discret, ce rat géant est l’un des plus rares au monde, selon nos confrères. Les scientifiques connaissaient son existence, mais un seul spécimen avait été observé jusqu’à présent. Une description de cette espèce avait été faite en 2017 mais il manquait des données. Pour en savoir plus, des chercheurs ont donc décidé de placer des pièges photographiques sur l’île de Vangunu. Une opération couronnée de succès puisque quatre rats sont apparus sur les 95 clichés capturés.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Menacé de disparition

Ces photos vont permettre d’en découvrir davantage sur la vie de ces rongeurs endémiques de l’île de Vangunu. D’après une étude publiée dans la revue Ecology and Evolution, ils vivent dans les forêts primaires de Zaira, « le dernier habitat convenable restant » sur l’île. Mais les chercheurs sont inquiets car une autorisation d’exploitation forestière a été délivrée à Zaira par le gouvernement des îles Salomon en novembre 2022. « Si elle se poursuit, cela entraînera sans aucun doute l’extinction du rat géant de Vangunu », déplore l’auteur principal de l’étude.

L’espèce est si discrète que l’Union internationale pour la conservation de la nature l’a classée dans la catégorie « en danger critique d’extinction ». Mais les habitants de l’île connaissaient ce rat et lui avaient même donné un petit nom : Vika. Le rongeur, qui est arboricole, a un corps massif, une longue queue et des oreilles très courtes. Il serait même capable de mâcher toute une noix de coco avec ses dents, indique le magazine.

Sujets liés