Alerte au moustique tigre dans le Lot-et-Garonne

A.C.

— 

Le redouté moustique tigre est de retour: le Lot-et-Garonne est sous surveillance renforcée, a indiqué ce mardi l’Autorité régionale de santé. Après la découverte d’un nid à Marmande, le plan de lutte sera renforcé cette semaine avec l’installation de 500 pièges pondoirs dans 36 communes du département. 80 de ces pièges sont déjà présents dans la région de Marmande.

«Aucune personne n'a été infectée. Des actions de sensibilisation vont être menées auprès du grand public et le dialogue sera renforcé avec les professionnels de la santé pour signaler tout cas suspect», rassure néanmoins l'ARS. Le moustique tigre, arrivé en France en 2004, peut être vecteur des virus de la dengue et du chikungunya. A Marmande, «les riverains sont inquiets mais, pour l'instant, les moustiques ne sont pas porteurs de maladies. Le seul risque est une banale piqûre», déclare Jean Guérard, premier adjoint au maire chargé de l'environnement, au quotidien Sud Ouest.