Australie: Un dalmatien adopte un agneau

A.C.
— 

L’a-t-il confondu avec un de ses petits à cause de ses tâches noires? En Australie, un dalmatien a adopté un agneau abandonné par sa mère, rapporte ABC News. Ils vivent tous deux dans un élevage de chiens et leur propriétaire, Julie Bolton, a été la première surprise par cette famille improbable. «La mère n’a pas de chiots, raconte-t-elle. Elle nettoie l’agneau, le lèche et le pouponne. L’agneau la suit mais boit du lait au biberon!»

Les adoptions entre espèces ne sont pas rares, explique une experte du comportement animalier. «Ce qui est frappant dans ce cas, c’est la ressemblance entre les deux animaux, explique le Dr Susan Hazel, de l’université d’Adelaide. C’est difficile de savoir ce qui se passe dans la tête d’un animal mais je pense qu’un agneau, même sans tâches, ne peut pas être pris pour un chiot par une chienne. Nous savons que les neuropeptides jouent un rôle dans les liens entre animaux et humains. Le lien entre les agneaux et leur mère est très fort et je ne pense pas que la seulement ressemblance physique puisse le justifier.» Il semble donc que la chienne ait su tellement bien s’occuper du petit agneau qu’il la considère maintenant comme sa vraie mère.