Utiliser Facebook pendant un mois émet autant de CO2 que boire une tasse de café

ENVIRONNEMENT Le réseau social a dévoilé pour la première fois son bilan carbone...

Audrey Chauvet

— 

Page d'accueil du site Facebook.
Page d'accueil du site Facebook. — CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

Poster les photos des vacances ou commenter le statut des amis a désormais son poids en carbone: ce mercredi, Facebook a publié pour la première fois son bilan carbone. Résultat des comptes, chaque utilisateur qui like, poke ou tag pendant un mois émet 269 grammes de CO2, soit autant qu’en buvant une tasse de café.

Facebook impute 72% de ses émissions de CO2 à ses centres de stockage de données, gros consommateurs d’électricité. Depuis plusieurs années, le réseau est dans le viseur des associations écologistes, qui l’accusent de faire tourner ses ordinateurs aux énergies fossiles. Pour répondre à ces accusations, Facebook a en partie détaillé l’origine de son énergie pour l’année 2011: 27% de charbon, 23% de renouvelables, 17% de gaz et 13% de nucléaire. Au total, Facebook émet 285.000 mètres cubes de CO2 par an, soit environ cinq fois moins que Google.