Vacances: Conseils pour avoir des plantes qui dépotent

JARDIN Vous partez en vacances, mais qui va s'occuper de vos plantes? Si vous n'avez pas la chance d'avoir des voisins ou de la famille disponible, voici quelques bons tuyaux pour conserver vos plantes pendant votre absence...

Delphine Rabasté

— 

Jardinage - illustration.
Jardinage - illustration. — PureStock/SIPA

Avant de partir

  • On n’oublie pas les basiques: de la lumière et de l’eau! Mettez donc vos pots dans un endroit éclairé, mais pas dehors car les plantes risquent de s’assécher voire de bruler au soleil!
  • Côté arrosage, si vous partez moins de 12 jours, imbibez votre terreau et mettez votre plante dans une grande soucoupe avec des billes d’argile et de l’eau. Si vous vous absentez 3 semaines, pensez à un système d’arrosage «goutte à goutte» disponible en jardinerie. Les petits budgets feront plus simple: remplir une bouteille d’eau, la fermer, percer le bouchon à plusieurs reprises et la retourner dans la terre, au raz du terreau. Pour les accrocher, pensez aux tuteurs!

A votre retour

Une plante K.O peut encore se relever! Si le manque de lumière risque de lui être fatal, une plante se remet facilement d’un manque d’eau (on arrose abondamment!).

En intérieur, voici quelques plantes qui survivent sans trop d’eau: Aloe, Ananas, Cactés et Crassulacées, Chlorophytum, Cissus, Yucca, Clivia, Orchidées…

On se méfie des plus fragiles: Fougères, Ficcus (de petite taille) et plantes fleuries (Begonia, Cyclamen, Azalée, Poinsettia…).

Le +: généralement, les plantes de petites tailles sont moins robustes que les grandes car elles ont de plus petites réserves et n’aiment pas les changements de températures ou de luminosité.

 Dehors, on pense à la Crataegus tracyi, une aubépine duTexas et du Mexique qui offre une couleur rouge flamboyant à l’automne. Cet arbuste peut atteindre 3 mètres de hauteur.

Autres options: la Dianthus Whatefield Joy qui survit été comme hiver avec son feuillage persistant, la Delosperma congestum, plante rocaille d’Afrique du Sud qui offre une floraison intense au printemps, ou la Rudbeckia triloba, une vivace d’Amérique du Nord aux multiples ressources : en cas de problème, ses graines, étouffées par le pied, referont toujours des pousses.

Enfin, l’Helianthus Lemon Quenn, plante fétiche des jardiniers pressés, fleurit en 3 mois et résiste au chaud et au froid. Les bouquets qu’elle donne (jusqu’à 1,40 mètre de haut, couleur citron frais) arrivent de la fin juillet à octobre.

Redécouvrez nos articles: