Faites mesurer les ondes électromagnétiques chez vous

MAISON La ville de Bourges a mis en place un dispositif permettant à ses habitants de connaître le niveau d'ondes électromagnétiques dans leur appartement, maison ou jardin. Bonne nouvelle: un dispositif légal vous permet également, en tant que citoyen, de faire mesurer les champs électromagnétiques chez vous...

Eudoxie Jantet

— 

Perchées en hauteur, les antennes Wimax émettent très peu d'ondes.
Perchées en hauteur, les antennes Wimax émettent très peu d'ondes. — J. DE CROW / AP / SIPA;

Face à l’inquiétude de ses habitants sur les ondes électromagnétiques, liées notamment aux antennes relais de téléphonie mobile, la Mairie de Bourges a lancé en 2010 un observatoire des ondes électromagnétiques afin de réaliser des mesures gratuites chez les particuliers en faisant la demande.

Pour cela, la ville a fait l’acquisition d’un appareil de mesure, aussi appelé dosimètre, qui mesure 14 types d’ondes issues de plusieurs canaux d’émission: radio (FM), téléphonie mobile, télévision, réseaux des services d’urgence, téléphonie sans fil et wifi.

Des mesures précises

Le dosimètre est configuré pour prendre des mesures toutes les 4 secondes durant 30 minutes, dans des lieux souhaités par le particulier (cuisine, salle à manger, chambre, balcons, jardins, etc.), et définis à l’avance avec les agents de la Mairie affectés à cette opération. Un rapport sur le niveau d’ondes permanent de l’habitation est ensuite envoyé aux particuliers, une semaine après l’intervention des employés municipaux.

Une soixantaine de particuliers ont demandé à bénéficier de ce dispositif depuis sa mise en place. La ville de Bourges a également analysé une soixantaine de bâtiments municipaux : écoles, hôtel de ville, bibliothèques, musées, piscines, cimetières, etc. Globalement, les ondes perçues sont inférieures aux seuils autorisés (41 à 61V par mètres).

Chacun sa mesure!

Et si vous n’habitez pas Bourges? Bonne nouvelle: un dispositif, mis en place depuis 2007 par l’Association des maires de France (AMF) et l’Association française des opérateurs mobiles (AFOM), prévoit que «toute personne (citoyen, maire, etc.) peut demander une mesure des champs électromagnétiques qui sera effectuée par un laboratoire accrédité.» Deuxième bonne nouvelle: vous n’aurez rien à payer. Il vous suffit pour cela de vous rapprocher de la mairie de votre commune. Cependant, vous n’aurez les résultats qu’entre 3 à 6 mois plus tard. Plus de renseignements sur www.radiofrequences.gouv.fr

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement a également décidé de mettre à disposition de 30 villes françaises les mêmes dosimètres que ceux utilisés à Bourges. Espérons que l’initiative berruyère fasse des petits!

Les sacrifiés des ondes

C’est le titre du dernier film de Jean-Yves Bilien sur l’incidence des champs électromagnétiques sur la santé. Entre 3 à 6% de la population est dite électrosensible car elle fortement handicapée par l’exposition aux ondes: chaleur dans l’oreille, maux de tête, problèmes de sommeil, fatigue inexpliquée, etc.

Le film sera projeté à Paris le 25 juin à 19h45 à l’Auditorium Saint-Martin, 199 bis, rue Saint-Martin dans le 3ème arrondissement. A l’issue de la projection, le docteur Luc Montaigner répondra aux questions du public.

Quels sont les impacts des ondes électromagnétiques sur notre santé?