Corée: Les employés municipaux de Séoul invités à travailler en short pendant l'été pour économiser l'énergie

© 2012 AFP

— 

La municipalité de Séoul a invité ses fonctionnaires à porter le short au bureau pendant l'été afin de réaliser des économies de climatisation, fortement consommatrice d'électricité, a annoncé mardi un responsable local.
La municipalité de Séoul a invité ses fonctionnaires à porter le short au bureau pendant l'été afin de réaliser des économies de climatisation, fortement consommatrice d'électricité, a annoncé mardi un responsable local. — Spencer Platt afp.com

La municipalité de Séoul a invité ses fonctionnaires à porter le short au bureau pendant l'été afin de réaliser des économies de climatisation, fortement consommatrice d'électricité, a annoncé mardi un responsable local. Le maire de la capitale sud-coréenne, Park Won-Soon, devait promouvoir les tenues estivales au travail lors d'un défilé de mode organisé ce mardi dans le cadre de la campagne «Super Cool Biz».

Le gouvernement montre l'exemple

Pour la quatrième année consécutive, les autorités tentent de convaincre les fonctionnaires de tomber la veste et cravate lorsqu'ils n'ont pas de rendez-vous professionnels avec des personnes extérieures à leur administration. Mais c'est la première fois qu'elles leurs demandent de venir en short. «Certains employés d'un certain âge ne sont pas habitués aux tenues décontractées parce que celles-ci sont longtemps restées interdites. Mais nous pensons que la campagne finira par être largement acceptée», a indiqué à l'AFP un responsable de l'opération. Le gouvernement montre généralement l'exemple en conseil des ministres.

L'été durant, la température ambiante dans les bâtiments publics ne doit pas descendre sous les 28 degrés Celsius, une restriction assouplie à 26°C pour les entreprises privées, les magasins et les restaurants. Hiver comme été, la Corée du Sud est confrontée à d'importantes pénuries d'électricité, résultat de nombreuses années de sous-investissement et de tarifs subventionnés qui ont déresponsabilisé les consommateurs, selon les experts. En novembre dernier, le président sud-coréen Lee Myung-Bak avait indiqué avoir baissé le chauffage dans son bureau aux premiers frimats, et enfilé un maillot de corps, exhortant ses compatriotes à l'imiter.