Paris: La tour Montparnasse se peuple d'abeilles

ENVIRONNEMENT Des ruches ont été installées sur la tour parisienne...

Audrey Chauvet

— 

Philippe Prat, apiculteur, et les ruches installées sur la tour Montparnasse le 22 mai 2012.
Philippe Prat, apiculteur, et les ruches installées sur la tour Montparnasse le 22 mai 2012. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Près de 500.000 abeilles ont emménagé ce mardi sur la tour Montparnasse à Paris, sur la terrasse du centre commercial. Installées au troisième étage, les dix ruches font partie du programme « Abeille sentinelle de l’environnement », lancé par l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf) pour lutter contre le déclin des populations d’abeilles. «Pesticides, monoculture, changement climatique et maintenant frelons asiatiques ont provoqué une surmortalité inquiétante des abeilles, note Henri Clément, porte-parole de l’Unaf. Or, elles assurent la pollinisation de plus d’un tiers de nos aliments. Leurs problèmes ne concernent donc pas que leur avenir mais aussi le nôtre.»

Les abeilles citadines ne seront pas malheureuses: elles pourront aller butiner les petites fleurs du parc du Luxembourg, les arbres des avenues, ou encore les bouquets du cimetière voisin. «Le miel de Paris est très bon car la ville n’utilise aucun pesticide», assure Henri Clément. Les ruches en ville ne sont toutefois pas là pour servir de «conservatoire» des abeilles, souligne Philippe Prat, apiculteur en charge des abeilles de Montparnasse. «Cela permet de sensibiliser le public et de ramener en ville une activité qui y était présente depuis des siècles», explique-t-il.