20 Minutes : Actualités et infos en direct
ANIMAUXFlorence, le premier requin végétarien

Florence, le premier requin végétarien

ANIMAUXCe requin se régale de concombres et de céleris depuis son opération de la mâchoire...
Florence, le requin-nourrice de Birmingham, a été opérée en 2009 pour retirer un crochet rouillé de sa mâchoire.
Florence, le requin-nourrice de Birmingham, a été opérée en 2009 pour retirer un crochet rouillé de sa mâchoire. - Bournemouth News / Rex Features
Audrey Chauvet

Audrey Chauvet

Les petits poissons et les nageurs n’ont rien à craindre de Florence: ce requin-nourrice n’a aucun appétit pour la viande et préfère de loin les légumes, au grand étonnement de ses soigneurs du National sea life center de Birmingham, en Angleterre. Depuis qu’elle a été opérée de la mâchoire pour en retirer un hameçon rouillé, Florence refuse d’ingérer d’autres animaux et ses gardiens doivent ruser pour lui apporter sa dose quotidienne de protéines.

Elle vole les salades de sa voisine tortue

«Nous devons cacher des morceaux de poissons dans des céleris ou des concombres évidés, ou entre les feuilles de laitue», raconte Graham Burrows au Daily Mail. «Et nous devons bien les cacher car si elle s’aperçoit de leur présence, elle refusera de manger et attendra un vrai repas végétarien.» Et bien souvent, sa voisine Molokai, une tortue d’eau, se fait chiper ses salades.

Ce n’est pas par compassion pour ses congénères marins que Florence s’est mise aux légumes: arrivée en 2009 à Birmingham, elle boudait toute nourriture jusqu’à ce que les soigneurs s’aperçoivent qu’elle avait un crochet rouillé dans la mâchoire. Opérée et placée sous antibiotiques, Florence est maintenant guérie mais semble avoir renoncé à mâcher du poisson cru. «Les requins-nourrices sauvages mangent parfois des algues», précise Graham Burrows, même si pour Florence, un retour à la nature serait inenvisageable.

Sujets liés