François Hollande roulera en Citroën hybride pour son investiture

© 2012 AFP

— 

Le président élu François Hollande a choisi la DS5 hybride de Citroën comme véhicule pour son investiture à la présidence de la République le 15 mai, a-t-on appris mardi auprès de la marque aux chevrons
Le président élu François Hollande a choisi la DS5 hybride de Citroën comme véhicule pour son investiture à la présidence de la République le 15 mai, a-t-on appris mardi auprès de la marque aux chevrons — Thomas Kienzle afp.com

François Hollande a choisi la DS5 hybride de Citroën pour l’emmener à l’Elysée lors de son investiture à la présidence de la République le 15 mai, a-t-on appris mardi auprès du constructeur. «C'est un honneur et beaucoup de fierté d'avoir un président de la République qui retient l'une de nos voitures», a déclaré une porte-parole à l'AFP.

Le véhicule, de couleur «gris galéna» métallisé, est une berline routière à motorisation hybride électrique et diesel, dotée d'une puissance de 200 chevaux et qui émet 99 grammes de C02 par kilomètre. «Il s'agit d'un des fleurons de la marque», indique-t-on chez Citroën. Le modèle à hayon est en cours de transformation pour le doter d'un toit ouvrant, contrairement à celui qui est commercialisé qui ne dispose pas de cette option.

Fabriquée à Sochaux… mais bientôt en Chine

La DS5 a été lancée fin novembre en France et en janvier dans d'autres pays européens. Elle est commercialisée cette année en Chine et y sera produite à partir de l'année prochaine. A ce jour, 10.000 véhicules ont été commandés, indique Citroën. Elle est fabriquée à Sochaux (Doubs), sur les terres électorales de Pierre Moscovici, le directeur de campagne du président élu.

Ce n'est pas la première fois qu'une Citroën est choisie par un président de la République en France. Les liens privilégiés entre la marque aux chevrons et l'Elysée remontent aux années 50 avec la «Traction Avant» de René Coty et surtout la fameuse DS décapotable chère au général De Gaulle.