Les ours polaires deviennent de grands nageurs

ANIMAUX Avec le changement climatique, les ours blancs sont obligés de nager sur de longues distances pour se nourrir...

Audrey Chauvet

— 

Un ours polaire nage dans un bassin en Chine.
Un ours polaire nage dans un bassin en Chine. — CHINE NOUVELLE/SIPA

687 kilomètres en neuf jours: le record de nage détenu par une ourse polaire en mer de Beaufort pourrait devenir banal. Selon des biologistes américains, qui ont suivi par GPS 52 ourses polaires, ont montré que les distances qu’elles parcourent à la nage s’allongent: en moyenne les ours polaires parcourent 150km pour aller chercher leur nourriture durant l’été.

Les oursons se mettent à la brasse

L’étude, publiée par le Canadian Journal of Zoology, a permis de constater qu’entre 2004 et 2009, environ un tiers des ourses avait nagé plus de 50km, la majorité environ 150km et une ourse avait même parcouru 354km. Ces nages marathons ont duré entre un et dix jours. Les biologistes ont été surpris de constater que quelques oursons avaient réussi à suivre leur mère, alors qu’auparavant la plupart mouraient au cours de ces expéditions.

Toutefois, les chercheurs n’ont pas encore assez d’informations pour savoir si les oursons ont développé de nouvelles facultés ou si les rares observations faites par le passé n’étaient pas assez nombreuses pour repérer ces cas de petits nageurs. Quant à savoir pourquoi les biologistes n’ont suivi que des femelles, Karen Oakley, biologiste à l’US Geological Survey, a une explication bien simple: les cous des mâles sont trop larges pour les colliers équipés de GPS...