1.000 dollars australiens d'amende pour les voleurs de manchot

Audrey Chauvet

— 

Les deux jeunes Britanniques qui avaient subtilisé, le 16 avril dernier, un manchot du parc Sea World dans le Queensland en Australie, ont écopé d’une amende de 1.000 dollars australiens chacun (environ 780 euros). Les jeunes hommes, âgés de 20 et 21 ans, étaient accusés de violation de propriété, vol et possession d’animal protégé: durant leur soirée bien arrosée, ils s’étaient introduits dans le parc, s’étaient baignés avec les dauphins et étaient repartis en emportant le manchot Dirk sous le bras. L’animal avait été retrouvé le lendemain, abandonné près d’un cours d’eau, en proie aux animaux sauvages.

Espérant que cela jouerait en leur faveur, les deux hommes avaient envoyé une vidéo à la télévision locale pour expliquer qu’ils ne voulaient pas de mal au manchot. «Ils ont mis leur meilleure incompétence au service de ce manchot», a plaidé leur avocat, Bill Potts, qui a arboré pendant le procès une cravate à l'effigie de Dirk. Mais le juge Brian Kucks a préféré mettre en avant les risques que les deux aventuriers ont encouru: «Vous auriez pu finir à la morgue en vous trompant d'enclos.»