Loire-Atlantique: Une «chasse aux oeufs»... de raies

A Nantes, Guillaume Frouin

— 

Jusqu’au 22 avril, une «chasse aux oeufs de Pâques» inhabituelle est organisée sur la côte. Touristes et autochtones sont en effet invités à rapporter à l’office de tourisme de La Bernerie-en-Retz ou à l’océarium du Croisic (Loire-Atlantique)... des «capsules» d’oeufs de raies échouées sur les plages.

Ces coquilles vides aideront l’Association pour l’étude et la conservation des sélaciens (Apecs) à mieux délimiter les zones de reproduction des différentes espèces de ces poissons mal connus. «Il est essentiel de noter la commune, la plage et la date de collecte», insiste Romain Batard, étudiant en biodiversité de 23 ans originaire de la Bernerie-en-Retz et adhérent de l’Apecs.

Un lot récompensera le «chasseur» le plus prolifique de ce concours de «biologie participative» gratuit, organisé dans le cadre du programme national CapOeRa (Capsules d’œufs de raies). Celui-ci a lieu dans vingt-trois autres communes en France.